Publicité

Remaniement: qui sont les nouveaux visages du gouvernement?

Un mois après l'arrivée de Gabriel Attal à Matignon, l'équipe gouvernementale est désormais complète, après une première salve de ministres nommés ou confirmés mi-janvier par le Premier ministre.

Le gouvernement de Gabriel Attal est au complet. Il est composé de 35 membres au total, après la nomination de 20 ministres et secrétaires d'État ce jeudi 8 février, annoncée par l'Élysée dans la soirée. Beaucoup de visages qui étaient déjà au gouvernement sont reconduits. Voici les quelques nouveaux visages de cette nouvelle équipe gouvernementale.

• Nicole Belloubet, ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse

Nicole Belloubet remplace Amélie Oudéa-Castéra au ministère de l'Éducation nationale, après son passage éclair et tumultueux rue de Grenelle. Connue du grand public pour avoir été garde des Sceaux lors du premier mandat d'Emmanuel Macron entre 2017 et 2020 cette ex-membre du Conseil constitutionnel a été rectrice dans les années 2000 et professeure de droit.

Elle a également été maire adjointe socialiste de Toulouse. Son passage au ministère de la Justice a été marqué par des grèves inédites des agents pénitentiaires et des avocats. Elle avait quitté le gouvernement peu après ses propos sur l'affaire Mila, dans laquelle elle avait affirmé qu'une "insulte à la religion, c'est évidemment une atteinte à la liberté de conscience, c'est grave".

• Frédéric Valletoux, ministre délégué chargé de la Santé

Le député Horizons (fondé par l'ancien Premier ministre Édouard Philippe) Frédéric Valletoux devient ministre délégué chargé de la Santé aux côtés de sa ministre de tutelle, Catherine Vautrin. Âgé de 57 ans, il a été président de Fédération hospitalière de France entre 2011 et 2022.

Ancien journaliste, Frédéric Valletoux s'est engagé en politique à droite. Après quinze ans passés au sein de l'UMP puis des Républicains, il rejoint Agir en 2016, puis le parti Horizons en 2021. En 2022, il est élu député de la deuxième circonscription de Seine-et-Marne sous l'étiquette Ensemble.

• Guillaume Kasbarian, ministre délégué chargé du Logement

C'était une annonce qui était très attendue. Guillaume Kasbarian devient ministre délégué chargé du Logement, rattaché au ministère de la Transition écologique. Dès la fin de l'année 2016, Guillaume Kasbarian est référent d'En marche pour l'Eure-et-Loir.

Il est élu député de la 1re circonscription du département en 2017 et réélu cinq ans plus tard. Il est notamment identifié pour avoir donné son nom avec Aurore Bergé au projet de loi dit "anti-squatteurs", vivement critiqué par l'opposition de gauche.

• Marie Guevenoux, ministre déléguée chargée des Outre-mer

Parmi les nouveaux entrants, Marie Guévenoux devient ministre délégué aux Outre-mer. Elle vient de la droite de l'échiquier politique, ayant adhéré à l'UMP dès sa création en 2002. Proche d'Alain Juppé, elle fait partie de son équipe de campagne en 2016 pour la primaire des Républicains.

Proche également d'Édouard Philippe, elle est investie aux élections législatives de 2017 en Essonne par La République en marche et conserve son siège en 2022.

• Marina Ferrari, secrétaire d'État chargée du Numérique

La députée de Savoie Marina Ferrari est nommée secrétaire d'État chargée du Numérique. Ancienne adjointe au maire d'Aix-les-Bains et également ancienne conseillère départementale, elle est depuis longtemps connue de la politique locale savoyarde.

C'est en 2022 qu'elle est élue députée sous l'étiquette Ensemble (majorité présidentielle) et siège dans le groupe Modem, qu'elle a rejoint dès sa création. Elle est membre de la commission des finances à l'Assemblée nationale.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Remaniement: François Bayrou dénonce une "démarche d'humiliation" imposée au MoDem