Macron promet "un nouveau chemin" et loue une "relation de confiance unique" avec Philippe

Jeanne Bulant
Emmanuel Macron à l'Elysée le 26 juin 2020 (Photo d'illustration). - MICHEL EULER / POOL

Emmanuel Macron tente d'ouvrir une nouvelle page de son quinquennat. Dans un entretien accordé à la presse quotidienne régionale, dont le journal La Montagne, à paraître ce vendredi, le chef de l'Etat réaffirme son soutien à Edouard Philippe et loue leur "relation de confiance". Sans préciser si l'actuel Premier ministre fera partie de la prochaine équipe gouvernementale.

"Depuis trois ans à mes côtés, il mène avec les gouvernements successifs un travail remarquable et nous avons conduit des réformes importantes, historiques, dans des circonstances souvent très difficiles. Il conduit des réformes importantes et nous avons une relation de confiance qui est d’un certain point de vue unique à l’échelle de la Cinquième République", confie le chef de l'Etat aux quotidiens régionaux.

Et d'ajouter: "J’aurais à faire des choix pour conduire le nouveau chemin. Ce sont de nouveaux objectifs d’indépendance, de reconstruction, de réconciliation et de nouvelles méthodes à mettre en œuvre. Derrière, il y aura une nouvelle équipe."

Un remaniement ministériel de grande ampleur est attendu dans les prochains jours, mais son calendrier et son casting demeurent incertains. Le suspens demeure pour savoir si Edouard Philippe fera toujours partie de la nouvelle équipe gouvernementale. Mercredi, son entourage confiait encore qu'Emmanuel Macron était "en train d'arrêter la ligne" de la suite de son quinquennat.

"Beaucoup de confiance et de coordination"

A la presse locale ce jeudi, Emmanuel Macron assume "avoir fait le choix en 2017 de prendre à (ses) côtés" Edouard Philippe, "un homme qui n’a pas fait (sa) campagne, qui n’était pas dans (sa) formation mais qui était dans la même démarche d’ouverture que (lui)".

"Ce que nous avons réussi à faire pendant trois ans est inédit, avec beaucoup de confiance et de coordination, contrairement à ce qui a été écrit", salue encore le chef de l'Etat.

"Le cap sur lequel je me suis engagé en 2017 reste vrai. Mais il ne peut pas non plus faire fi des bouleversements internationaux et de la crise économique dans laquelle nous sommes entrés. La rentrée sera très dure, il faut nous y préparer. Dessiner un nouveau chemin que je vois autour de la reconstruction économique, sociale et environnementale du pays", poursuit le chef de l'Etat.

L'Elysée avait prévenu dans la matinée qu'Emmanuel Macron s'apprêtait à accorder un entretien à la presse quotidienne régionale afin de dessiner un nouveau chemin et de clarifier l'ampleur du virage écologique et social promis pour le reste de son quinquennat.

Cette interview correspond à la fin du cycle de consultations entamé par le président depuis plusieurs semaines. Dans la journée, Emmanuel Macron a reçu les présidents des trois assemblées qui lui ont remis leurs recommandations sur le monde d'après.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est d'assurer la meilleure expérience possible pour nos utilisateurs et de créer une communauté respectueuse de chacun. Nous travaillons à l'amélioration de cette expérience et pendant cette période, le module commentaires a la fin de nos articles n'est pas disponible. Merci de votre compréhension.