Religion. Le pape François serre la vis contre la pédophilie

·1 min de lecture

Ce mardi 1er juin, le Saint-Siège a annoncé d’importants changements relatifs aux sanctions pénales prévues pour les crimes commis à l’intérieur de l’Église. Le droit canonique va ainsi changer, en particulier en ce qui concerne les actes de pédophilie.

“La présence à l’intérieur de notre communauté de certaines situations irrégulières et les récents scandales qui ont émergé après des épisodes gravissimes de pédophilie nous ont fait sentir l’exigence de réformer le droit pénal canonique, pour améliorer ses possibilités concrètes d’application.” Les propos de Mgr Iannone, président du Conseil pontifical pour les textes législatifs, relayés par Il Fatto Quotidiano, rendent bien compte de la petite révolution en cours au sein du Saint-Siège.

Ce mardi 1er juin, en effet, le quotidien romain nous informe d’une décision historique, puisque le pape François a décidé de modifier des textes relatifs au système pénal interne à l’Église datant de 1983 et restés jusqu’ici inchangés.

À lire aussi: Vatican. Le pape béatifie le juge anti-mafia Rosario Livatino

“Des normes plus sévères sont introduites pour ceux qui commettent des crimes économiques ou liés à la pédophilie”, explique le média italien qui fournit ensuite de plus amples détails sur ce dernier point :

Les crimes relatifs à la pédophilie ont été déplacés du chapitre ‘Crimes contre les obligations spéciales des clercs’ à celui des ‘Crimes contre la vie, la dignité et la liberté humaine’.”

Non à l’ordination des femmes

Par ailleurs, précise encore Il Fatto Quotidiano, “ces crimes pourront désormais concerner non seulement le clerc, mais aussi les fidèles laïques qui ont une fonction ou mènent une mission à l’intérieur de l’Église”.

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles