Relève. En Libye, le fils de Muammar Kadhafi lorgne le fauteuil présidentiel

·1 min de lecture

Selon les informations du Times, Saïf Al-Islam Kadhafi, le fils de l’ancien dictateur libyen, aurait l’intention de se présenter à l’élection présidentielle de décembre. L’homme, qui a été condamné à mort, n’a pas été vu depuis la chute de son père, il y a dix ans.

Après le père, le fils. Avant que Muammar Kadhafi ne soit tué, en 2011, il se murmurait que Saïf Al-Islam Kadhafi allait lui succéder. Cela pourrait-il devenir réalité ? Selon les informations du Times, le fils cadet de l’ancien “Guide” libyen préparerait en ce moment son grand retour à la vie publique et politique. “Il a l’intention de se présenter à la prochaine élection présidentielle”, prévue le 24 décembre, assure le journal.

À lire aussi: Libye. La famille Kadhafi, une tragi-comédie

“Lors d’un appel avec une équipe de conseillers agissant en son nom, il a confirmé son identité et dit qu’il allait bien”, poursuit le journal anglais. Ses collaborateurs, dont on ignore l’identité, ont annoncé qu’après des années passées à se cacher l’homme ferait une déclaration publique prochainement.

Condamné à mort

Cela fait dix ans que le plus connu des fils de Muammar Kadhafi n’a pas été vu en public. La dernière fois, c’était lors de son arrestation, à la chute de son père, en 2011. Condamné à mort en 2015, il a été libéré en 2017, mais vit caché.

L’homme reste en effet sous le coup d’un double mandat d’arrêt. L’un, délivré par les autorités libyennes de Tripoli, l’autre par la Cour pénale internationale (CPI), qui le poursuit pour crimes contre l’humanité suite à

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles