Les Reines du shopping spéciale Miss France, Amandine Petit : "Il fallait faire attention à ne pas tomber dans le vulgaire"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Connaissiez-vous personnellement les Miss qui ont fait l’émission avec vous ?

Amandine Petit : Oui, je les avais toutes rencontrées sur divers événements. Camille Cerf et Cindy Fabre étaient avec moi lors de mon intégration Miss France, Clémence Botino m’avait couronnée. Quant à Nathalie Marquay-Pernaut, elle faisait partie du jury, le soir de mon élection.

Quel rapport entretenez-vous avec le shopping ?

Je suis dépensière, certes, mais dans la mesure du raisonnable. C’est toujours un plaisir de faire du shopping avec ma maman, ma sœur ou mes amies… J’aime bien renouveler ma garde-robe régulièrement, mais souvent avec des vêtements très abordables, et, parfois, avec quelques pièces d’exception.

C’est Manuella, votre meilleure amie, qui vous a accompagnée durant votre journée…

C’était une évidence de le lui proposer, car elle connaît parfaitement mes goûts. J’avais 3 ans lorsque nous nous sommes connues. On a fait tout notre cursus scolaire ensemble, jusqu’au lycée. C’était aussi une manière, pour moi, de l’intégrer à mon année de Miss France.

"Jouer avec la transparence" : ce thème vous a-t-il inspirée ?

C’était un thème délicat. Sachant que nous sommes toutes Miss France, il fallait faire attention à ne pas tomber dans le vulgaire. Pour autant, cela a révélé que ce n’est pas parce que l’on montre une partie de sa peau que l’on n’est pas distinguée. J’ai adoré !

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles