Publicité

La reine Elizabeth était "furieuse" que Meghan et Harry aient appelé leur fille Lilibet, selon une nouvelle biographie

Le livre du biographe et journaliste britannique Robert Hardman, apporte une nouvelle version des coulisses de la famille royale.

Nouvelle charge contre Meghan et Harry. Un livre sur les coulisses de la famille royale, intitulé Charles III, New King, New Court, the Inside Story, et à paraître le 18 janvier prochain au Royaume Uni, écrit par le journaliste et biographe britannique Robert Hardman, raconte la fin du règne d'Elizabeth II et le début de celui de Charles III.

L'auteur, qui a eu accès à des archives royales et à des proches de la reine, n'épargne pas les Sussex dans son livre. Le Daily Mail, qui en distille depuis vendredi les bonnes feuilles, dévoile un autre extrait racontant la "fureur" de la reine lorsqu'elle a appris que Meghan et Harry avaient appelé leur fille Lilibet, le surnom qu'on lui donnait enfant.

"En colère comme jamais"

Le livre, citant un membre du personnel de la reine, affirme que la monarque était "en colère comme (il) ne l'avai(t) jamais vue", lorsque les Sussex ont indiqué qu'ils n'auraient pas utilisé ce surnom familial privé sans l'autorisation de la reine.

Le couple aurait même été "rabroué" par Buckingham, lorsqu'ils ont demandé à être soutenus dans leur version des faits.

Meghan et Harry, auraient également, toujours selon l'ouvrage, envoyé, par l'intermédiaire d'un cabinet d'avocat plutôt pugnace, d'écrire aux chaînes et éditeurs, pour leur dire que les affirmations selon lesquelles ils n'avaient pas demandé l'autorisation étaient fausses et diffamatoires et qu'elles ne devaient pas être relayées.

La BBC notamment, avait publié à l'époque un article titré "Harry et Meghan n'ont pas demandé à la reine d'utiliser le nom de Lilibet", citant une "source à Buckingham".

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Elizabeth II : nouvelles révélations sur sa mort