Publicité

Reims: Junya Ito accusé d'agression sexuelle au Japon

En pleine Coupe d'Asie au Qatar avec l'équipe nationale du Japon, le footballeur Junya Ito est accusé d'"agression sexuelle" par deux femmes qui ont déposé plainte mi-janvier. L'affaire est dévoilée par le média Daily Shincho, qui révèle un témoignage décrivant une relation sexuelle non-consentie à la suite d'une soirée alcoolisée.

Les faits rapportés se seraient déroulés dans la nuit du 20 au 21 juin dernier après un match amical remporté 4-1 par le Japon contre le Pérou. Junya Ito avait marqué le troisième but de cette rencontre.

Le joueur et l'une des deux plaignantes, âgée d'une vingtaine d'années, auraient passé la soirée dans un restaurant avant de rejoindre un hôtel d'Osaka. "Quand je me suis réveillée, Ito était au-dessus de moi. La pièce était sombre, mais je pouvais voir son visage face à moi. Je m'en souviens très bien", a déclaré cette accusatrice.

Ito nierait l'absence de consentement

L'autre plaignante était présente lors de cette même soirée. Son témoignage n'est pas retranscrit par le Daily Shincho, mais il est décrit comme étant "très détaillé".

Junya Ito, qui n'a pas réagi publiquement, affirmerait que la relation était consentie. Il aurait néanmoins proposé un arrangement financier avec une clause de confidentialité pour éviter des poursuites avant que les plaintes ne soient déposées à Osaka.

Apparu à 54 reprises avec la sélection du Japon (13 buts), Junya Ito est sous contrat avec le Stade de Reims jusqu'en juin 2026.

Article original publié sur RMC Sport