Publicité

"Vous me regardez comme si…" : échange tendu entre Christophe Dechavanne et Sonia Devillers, froid sur le plateau

Depuis plusieurs jours, Christophe Dechavanne enchaîne les interviews. La raison ? La sortie de son livre autobiographique intitulé Sans transition…, aux éditions Flammarion et disponible depuis le 24 janvier 2024. Le lendemain de la sortie de son ouvrage, l'animateur s'est rendu sur le plateau de France Inter pour répondre aux questions de Sonia Devillers. La journaliste a tenu à revenir avec son invité sur le succès de Ciel, mon mardi ! qui reposait en grande partie sur le choix de Christophe Dechavanne de donner la parole à ceux qui ne l'avaient pas. "Qu'est-ce que les borderline apportaient sur ce plateau ?", lui a-t-elle demandé. "Moi j'aime bien les gens borderline. Je trouvais ça intéressant d'avoir un banquier qui venait en costume et qui avait des bas résille sous son pantalon, je trouvais ça intéressant d'avoir des dames pipis et de discuter avec elles parce qu'en général, les gens ne les regardent même pas (...) je faisais découvrir aux gens leurs voisins", a-t-il répondu. Si Sonia Devillers assurait qu'il ne s'agissait pas de la télévision de tout le monde, Christophe Dechavanne lui a répliqué que c'était simplement une télé nouvelle "qui donnait la parole à ceux qui ne l'avaient pas".

Sonia Devillers a changé de sujet face à Christophe Dechavanne

Durant quelques secondes, il y a eu un blanc sur le plateau avant que le complice de Léa Salamé s'étonne du regard lancé par son intervieweuse. "Quand vous me regardez comme ça, je (...)

Lire la suite sur Closer

"Je le dirai…" : Fabienne Thibeault raconte pour la première fois avoir été violée par une personnalité
Kate Middleton hospitalisée : “Cela semble sérieux mais…”, les propos rassurants d’un initié sur sa santé
Astrologie 2024 : ce signe qui va avoir la chance d’être dans une forme olympique ce 26 janvier
Astrologie 2024: ce qui attend le signe du Capricorne en février sur le plan de la santé
Régime : cette hygiène routine insoupçonnée pour couper la faim