Refoulés à cause de leur faux pass sanitaire, ils reviennent armés et ouvrent le feu devant la discothèque

·1 min de lecture
Les deux individus n'ont pas apprécié d'être refoulés pour avoir présenté un faux pass sanitaire (Photo : GEOFFROY VAN DER HASSELT/AFP via Getty Images)

Un jeune homme de 20 ans a été blessé à la jambe, tandis que les deux auteurs de l'incartade ont été interpellés et placés en détention.

Jusqu'au bout, ils auront eu tout faux. Deux cousins âgé de 27 et 33 ans ont été placés en détention dans le Doubs, après avoir ouvert le feu devant une discothèque dans la nuit du jeudi 14 au vendredi 15 octobre, faisant notamment un blessé.

L'Est Républicain rapporte que les deux hommes s'étaient préalablement vus refuser l'accès à l'établissement de nuit, situé dans la commune de Mathay, car ils avaient présenté des pass sanitaires falsifiés. Fous de rage d'avoir été refoulés, ils seraient ensuite revenus pour se venger.

Six semaines d'immobilisation pour la victime

Comme l'explique le quotidien régional, les deux cousins sont entretemps passés au domicile du plus jeune, ancien membre d'un club de tir, pour récupérer une arme à feu, en l'occurrence un pistolet 9 mm, selon L'Indépendant. Arrivés devant la discothèque, ils n'ont ensuite pas hésité à ouvrir le feu, blessant au passage un jeune homme qui sortait de l'établissement !

Les deux individus ont ensuite été maîtrisés par les vigiles, tandis que la victime a été prise en charge rapidement par les secours. Touché au genou, le jeune homme va devoir être immobilisé pendant au moins six semaines, précise L'Est Républicain. De leur côté, les sanguins cousins vont être poursuivis pour violences aggravées en réunion et avec préméditation.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles