Publicité

Redouane Bougheraba dévoile dans Quotidien son nouveau gros projet après sa tournée des stades (VIDEO)

C'es actuellement l'un des rois du stand-up. Redouane Bougheraba était l’invité de Yann Barthès dans Quotidien ce lundi 27 novembre. Le Marseillais de 45 ans est revenu sur le succès de son spectacle On m’appelle Marseille. Alors qu’il sort à peine d’une tournée des Zenith de France, le trublion franco-algérien s’apprête à réaliser une impressionnante tournée des stades, jamais vu auparavant. Il sera notamment sur la scène de l’Accor Arena de Bercy les 12 et 13 juin 2024, ou encore sur celle de sa ville, l’Orange Vélodrome de Marseille le 22 juin. Un énorme pari faisant de lui le premier humoriste à tenter de remplir le stade Vélodrome.

Dans le rendez-vous de TMC, celui qui a grandi dans le quartier du panier à Marseille a évoqué son enfance, sans oublier de revenir sur les portes qui se sont d’abord fermées devant lui. Ce roi de l'impro s'est ensuite livré sur l’autoportrait qu’il réalise à travers son stand-up, rythmé par de nombreuses improvisations, et également sur la façon dont il tacle les spectateurs des premiers rangs.

À lire également

"Tu n'as pas bossé" : Redouane Bougheraba tacle Mohamed Bouhafsi qui n’a pas fait son "travail de journaliste" (VIDEO)

Au sein même de la famille de l'humoriste, tout le monde est en admiration devant la performance de Redouane Bougheraba : "Votre petit frère Icham vous a dit un truc pas con : 'Après le Vélodrome, il y aura quoi? La lune, jouer avec les extraterrestres?'", a lancé Yann Barthès à son invité du soir. "Il m'a dit 'Après le Vélodrome, tu vas faire quoi? Tu vas finir le jeu.' Je lui au dit 'On va voir avec Elon Musk. Space X. On va aller sur Saturne faire des blagues devant les mecs d'Uranus. 'Eh les mecs d'Uranus, vous avez une tête, vous avez 8 yeux', on va partir sur un autre délire'.", a-t-il plaisanté.

Dans la foulée, ce pur produit du Jamel Comedy Club a révélé plus sérieusement à Yann Barthes son nouveau projet : "Cinéma. Je pars tout février en Inde pour un film. Mon premier rôle. C'est l'histoire d'un ouvrier qui se retrouve délocalisé en Inde. Son usine ferme, il accepte d'être reclassé en Inde. C'est pas Un indien dans la ville mais l'inv...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi