Publicité

Le recordman mondial de marathon trouve la mort dans de tragiques circonstances à seulement 24 ans

Le monde du sport est en deuil. Dimanche 11 février 2024, Kelvin Kiptum est mort dans un terrible accident de la route. "L’accident s’est produit vers 23 heures (21 heures à Paris). La voiture avait trois occupants. Deux sont morts sur le coup", a déclaré le commandant du comté d’Elgeyo Marakwet, Peter Mulinge. C'est lui qui a révélé que parmi les deux morts il y avait le premier athlète à avoir réussi à parcourir un marathon en moins de deux heures et une minute ainsi que son entraîneur, Gervais Hakizimana. "C’est Kiptum qui conduisait en direction d’Eldoret et le conducteur a perdu le contrôle (du véhicule) (…), tuant les deux sur place. Une passagère a été blessée et a été transportée d’urgence à l’hôpital", a encore expliqué le commandant. Le sportif n'était âgé que de 24 ans et avait une grande carrière devant lui. Il était d'ailleurs annoncé comme le grand favori pour remporter le marathon lors des Jeux Olympiques de Paris à l'été 2023. Il avait encore de grands objectifs devant lui. Il avait pour rêve de courir un marathon en moins de deux heures. En octobre 2023, il a marqué l'histoire en devenant le nouveau recordman du monde à Chicago lors de son troisième marathon.

Les hommages se multiplient depuis l'annonce de la mort de Kelvin Kiptum

Depuis l'annonce de sa mort, les hommages se multiplient. "Nous sommes bouleversés et profondément attristés d’apprendre la mort de Kelvin Kiptum et de son entraîneur, (...)

Lire la suite sur Closer

Affaire Gérard Depardieu : “ça m’a énervé”, Kev Adams pousse un violent coup de gueule
Disparition d’Erwan dans les Deux-Sèvres : cette “difficulté particulière” qui complique les recherches
Meghan Markle : ce sujet sensible qu’elle évite au maximum sur le nouveau site internet des Sussex
Ces huit symptômes insoupçonnables qui montrent que vous faites une crise d’angoisse
Ils offrent un magnifique voyage à New York à leur fils pour ses 10 ans, cela tourne au drame absolu