Reconfinement: toutes les nouvelles mesures annoncées par Macron

Jeanne Bulant
·3 min de lecture
Emmanuel Macron lors de son allocution télévisée ce mercredi soir. - BFMTV
Emmanuel Macron lors de son allocution télévisée ce mercredi soir. - BFMTV

Le chef de l'État a annoncé ce mercredi la mise en place d'un reconfinement sur l'ensemble du territoire national effectif dans la nuit de jeudi à vendredi et pour une durée d'un mois minimum, soit jusqu'au 1er décembre au moins.

Alors que "nous sommes submergés par l'accélération soudaine de l'épidémie" de Covid-19, Emmanuel Macron a détaillé les contours du reconfinement, avant une conférence de presse du chef du gouvernement prévue ce jeudi à 18h30, qui précisera les modalités du nouveau confinement.

· Écoles, collèges et lycées resteront ouverts

Le président a fait savoir que les crèches et l'ensemble des établissements scolaires resteraient ouverts pendant ce nouveau confinement.

· Les facs fermées, cours en ligne dans le supérieur

En revanche, Emmanuel Macron a annoncé que les cours en ligne seraient la règle dans l'enseignement supérieur et que les universités seraient contraintes de fermer leurs portes. Tous les cours se feront à distance.

· "Le travail pourra continuer", le télétravail généralisé

Le travail "pourra continuer partout où c'est possible" pendant le confinement, "vous pourrez sortir pour travailler", a assuré Emmanuel Macron mercredi lors de son allocution télévisée. Mais "partout où c'est possible, le télétravail sera à nouveau généralisé", a-t-il poursuivi, expliquant que par rapport au premier épisode de confinement au printemps, "l'activité continuera avec plus d'intensité".

· Fermeture des commerces non-essentiels

"L'économie ne doit ni s'arrêter ni s'effondrer", a fait savoir le président Macron. "Les commerces qui ont été définis au printemps comme non essentiels, les établissements recevant du public, notamment les bars et restaurants, seront fermés", a-t-il ajouté.

· Le retour des attestations dérogatoires

À partir de ce vendredi, des attestations dérogatoires vont à nouveau être nécessaires pour pouvoir se déplacer sur le territoire (pour faire des courses essentielles ou encore répondre à des urgences médicales). "C'est donc le retour de l'attestation comme au printemps", a-t-il dit.

· Les déplacements entre régions interdits

"Les réunions privées en dehors du strict noyau familial seront donc exclues, les rassemblements publics seront interdits et vous ne pourrez pas vous déplacer d'une région à l'autre, à l'exception des retours de vacances de la Toussaint", a détaille le chef de l'État. Il a précisé à ce propos: "Il y aura une tolérance durant ce week-end de retour pour que chacune et chacun puisse revenir de son lieu de vacances, pour pour que les familles puissent s'organiser".

· Les visites en Ehpad autorisées

Lors de sa prise de parole, Emmanuel Macron a annoncé que les visites en Ehpad et maisons de retraite seraient toujours autorisées dans le cadre du reconfinement.

· Les cimetières ouverts

Les cimetières "demeureront ouverts" à la Toussaint malgré le confinement décrété à partir de vendredi, a annoncé Emmanuel Macron. "En cette période marquée par la Toussaint, ils demeureront ouverts et je veux que nous puissions continuer à enterrer dignement nos proches", a déclaré le chef de l'Etat.

· La capacité des lits de réanimation portée à 10.000

Emmanuel Macron a aussi annoncé que les capacités de réanimation seraient portées à 10.000 lits, soit un doublement du nombre initial. "Nous sommes en train d'augmenter notre capacité en réanimation mais ce n'est pas la bonne réponse" à l'épidémie, a déclaré le chef de l'Etat.

Article original publié sur BFMTV.com