Recherche. Et si la sévérité des symptômes que provoque le Covid-19 dépendait de nos gènes ?

Science (Washington)
1 / 2

Recherche. Et si la sévérité des symptômes que provoque le Covid-19 dépendait de nos gènes ?

Plusieurs projets sont mis en place pour aller chercher dans l’ADN des personnes infectées des variations qui expliqueraient pourquoi certaines sont plus touchées que d’autres.

Le Covid-19, cette maladie provoquée par un nouvel agent pathogène de la famille des coronavirus, désormais présente sur tous les continents, provoque des symptômes extrêmement variés, semble-t-il. Mais surtout elle est “étrangement – et tragiquement – sélective”, souligne Science. Et même si les cas les plus sévères sont majoritairement parmi les plus âgés ou les personnes qui avaient déjà des problèmes de santé, certains sont morts de la maladie alors qu’ils étaient jeunes et en bonne santé. Comment l’expliquer ?

Virus. La perte du goût et de l’odorat, un symptôme méconnu du Covid-19

Des chercheurs espèrent trouver des réponses dans notre ADN. Plusieurs projets en ce sens ont déjà été lancés. “Ils font appel à des études en cours menées sur l’ADN de milliers de participants, dont certains auront été infectés par le coronavirus depuis, ou à de nouveaux travaux impliquant des prélèvements d’ADN sur des patients atteints de Covid-19 dans des pays durement touchés comme l’Italie”, détaille la revue scientifique.

Le but : comparer les gènes de personnes infectées par le virus ayant expérimenté des [...]

Lire la suite sur Courrier international

Ce contenu peut également vous intéresser :

À lire aussi :
Comptage. Pourquoi (encore) si peu de morts du Covid-19 en Allemagne ?
Immunité. Coronavirus : le Royaume-Uni place ses espoirs dans des tests express à domicile
Mathématiques. Comment les modèles façonnent les stratégies de lutte contre la pandémie
Traitement. La recherche a besoin du sang des personnes guéries