Rebond. La pandémie resurgit en Asie : “Qu’est-ce qui a mal tourné ?”

·1 min de lecture

Largement épargnés lors de la première vague, Taïwan, Singapour, le Vietnam et la Thaïlande sont confrontés depuis plusieurs semaines à une résurgence des cas de Covid-19. La presse locale s’interroge sur les raisons de ce rebond et s’inquiète des conséquences pour la reprise économique.

Montrés en exemple pour l’efficacité de leur réponse face à la pandémie au début de la crise sanitaire, plusieurs pays asiatiques sont confrontés à une flambée de cas de Covid-19.

C’est le cas de Taïwan, notamment. “Qu’est-ce qui a mal tourné ?”, s’interroge Nikkei Asia. La nouvelle vague porte “un coup important à Taïwan, dont la stature mondiale a été renforcée par sa maîtrise du virus”, écrit le journal.

À lire aussi: Blog. Taïwan, l’élève exemplaire face au Covid-19

Quelque 206 nouveaux cas ont été enregistrés le 16 mai, alors que l’île n’a eu que 1 682 patients au total depuis le début de la pandémie, rapporte le quotidien japonais Asahi Shimbun.

À l’origine de ce rebond épidémique, le variant britannique, qui a été propagé par des pilotes de ligne travaillant pour les compagnies internationales. La durée de leur quatorzaine est beaucoup plus courte – trois jours – que celle imposée aux voyageurs. Le virus a ainsi non seulement contaminé des personnels de l’aéroport, mais a aussi provoqué des contaminations collectives dans des salles d’arcade et des restaurants.

Alarmé, le gouvernement taïwanais a renforcé les mesures sanitaires, en imposant le port du masque dans les villes de Taipei et de Xinbei et en interdisant les réunions en groupe de plus de dix personnes à l’extérieur. De leur côté, les restaurants et les supérettes sont tenus de noter le nom et le numéro de téléphone

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :