Publicité

Real Sociedad-PSG: Kubo veut s'inspirer des "couilles" des Argentins contre la France en finale du Mondial

Sept ans après la remontada du Barça et deux ans après l'élimination contre le Real Madrid, le PSG se déplace en Espagne lors du match retour des huitièmes de finale de la Ligue des champions. Comme contre les Catalans et les Madrilènes, les Parisiens de Luis Enrique se sont imposés à l'aller face à la Real Sociedad (2-0) mais ne sont pas à l'abri d'une mauvaise soirée sur la pelouse d'Anoeta (dès 21h sur RMC Sport 1) ce mardi.

>> Toutes les infos avant Real Sociedad-PSG

Face à la presse à la veille de cette seconde manche, Takefusa Kubo a voulu gardé espoir et a invoqué le souvenir de la finale du Mondial 2022 au Qatar pour y croire.

"Je me souviens du Mondial lorsque je me trouvais à la maison, puisqu’on avait été éliminés rapidement, et que j’ai vu la finale entre la France et l’Argentine", a raconté le Nippon de la Real Sociedad. "Personnellement j’ai senti que les Argentins avaient plus de couilles ("huevos" en VO). Cela se ressentait lors de la finale."

"Le mental c’est ce qui compte à la fin"

Auteur d'un bon match face à Lucas Beraldo lors du match aller, Takefusa Kubo n'avait pas réussi à empêcher la défaite des siens sur des buts Kylian Mbappé et Bradley Barcola au Parc des Prince. Fort du soutien du public basque à San Sebastian, le Japonais veut rester confiant pour le duel retour ce mardi. A ses yeux, la combativité est un élément important d'une telle affiche sur la scène continentale.

"Je crois qu’il y a des joueurs avec de la qualité, de la vitesse et plus ou moins forts mais je crois que le mental c’est ce qui compte à la fin", a encore estimé le feu follet de la Real Sociedad. "Ce qui compte c’est l’état mental et émotionnel. Mardi on aura besoin de ça."

>> Real Sociedad-PSG, c'est ce mardi sur RMC Sport 1

Face à lui ce mardi, le Japonais pourrait faire face à un revenant puisque Nuno Mendes est attendu au coup d'envoi du match. Outre la possible première titularisation de la saison du latéral gauche portugais, le PSG pourrait aligner une défense d'expérience avec Danilo Pereira, Achraf Hakimi et Lucas Hernandez. Le défenseur français qui possède bien, lui, cette combativité et cette force mentale si essentielle aux yeux de Takefusa Kubo.

Article original publié sur RMC Sport