Publicité

Real: Greenwood pousse pour l'abandon de l'enquête contre Bellingham après son insulte de "violeur"

Mason Greenwood souhaite mettre fin à la polémique. Possiblement insulté de "violeur" par Jude Bellingham lors de Getafe-Real Madrid le 1er février dernier (0-2), le joueur de 22 ans pousserait pour l’abandon de l’enquête visant son compatriote, selon les informations du Sun. Il ne souhaiterait pas que le milieu offensif merengue soit puni et "ne veut pas de mauvaise publicité et veut continuer à jouer au football", déclare une source au médias anglais.

"Il sait qu'il sera toujours la cible de ce genre de choses"

Après un tacle de Bellingham sur Greenwood le long de la ligne de touche ce jour-là, il l’a invectivé dans une scène captée par les caméras. De nombreux téléspectateurs ont affirmé avoir lu sur ses lèvres l’insulte "violeur" en anglais, en référence aux accusations de violences conjugales et de viol sur sa campagne, finalement abandonnées en février 2023. Une affaire qui avait valu à Mason Greenwood d’être écarté de Manchester United.

"Il a été très contrarié à l'époque car il ne s'attendait pas à ce que cela vienne de quelqu'un comme Jude. Mais il sait qu'il sera toujours la cible de ce genre de choses et il a donc accepté qu'il devra avoir la peau dure", poursuit la source, rappelant que le joueur est régulièrement pris à partie par les supporters adverses en Espagne.

Quatre matchs de suspension pour Bellingham?

Getafe avait déposé une plainte auprès de la ligue, qui a ensuite eu recours à un expert en lecture labiale, analysant avec précision des paroles prononcées par Jude Bellingham, pour déterminer des suites à donner et éventuellement transmettre le dossier à la commission de discipline. Selon les médias espagnols, le joueur risque jusqu’à quatre matchs de suspension.

Article original publié sur RMC Sport