Publicité

Raymond Aabou dans la tourmente ? Le chroniqueur fait des révélations inquiétantes sur sa vie personnelle

Après une longue semaine à présenter Touche pas à mon poste, Cyril Hanouna était aux commandes d'un ultime numéro inédit vendredi 9 février 2024 sur C8. Ce jour-là, l'animateur était, comme toujours, accompagné de ses fidèles chroniqueurs. Les téléspectateurs ont ainsi pu retrouver Pascale de la Tour du Pin, Jacques Cardoze, Guillaume, Genton, Géraldine Maillet, Jean-Michel Maire, Gilles Verdez, ou bien encore Raymond Aabou. En début d'émission, Cyril Hanouna avait convié le célèbre voyant Claude Alexis sur son plateau. Bien évidemment, l'animateur a demandé à son convive de dévoiler certains détails sur l'avenir de ses chroniqueurs. "2024 sera une année de décisions pour Raymond Aabou", a révélé Claude Alexis. "L'année de la réflexion", a-t-il même ajouté, avant que le chroniqueur n'acquiesce. "Il y a une procédure", a ensuite lancé Claude Alexis, ce que Cyril Hanouna a rapidement confirmé. "Il est pas très fort ! J'ai une procédure oui", a ensuite répliqué Raymond Aabou. "Ça traine un peu en longueur", a précisé le voyant, ce à quoi le chroniqueur a répondu : "Ça fait deux ans". "Vis-à-vis de cette procédure. On a essayé de vous mettre quelques chose sur le dos qui ne vous concerne pas", a souligné Claude Alexis. "Exactement !", s'est exclamé le chauffeur-livreur, avant d'éclater de rire.

Le voyant @claudealexis devine énormément de détails de la vie de @RaymondLeMatin ! C'est bluffant 😱 #PAFOAT pic.twitter.com/FFK4p0WFFl

(...)

Lire la suite sur Closer

Cette astuce maquillage surprenante pour rendre le nez plus fin
"Que des Miss France" : Pierre Garnier (Star Academy 2023) approché par des reines de beauté ?
Cette coupe de cheveux exemplaire avec un visage en forme de poire
"La personne la plus…" : Alex Kominek fait une magnifique déclaration d’amour à sa chérie Florence Foresti
Isabelle Mergault : "Mes parents médecins m’ont dit d’arrêter", cette grave pathologie dont elle a souffert par le passé