Rassemblement contre l'ouverture d'un hypermarché sans caissiers le dimanche

Dimanche à Angers un hypermarché Casino a ouvert l'après-midi sans caissières. Une première qui a suscité des contestations.  

Environ 250 personnes, selon les organisateurs, se sont rassemblées dimanche à Angers devant l'hypermarché Casino La Roseraie qui, pour la première fois, était ouvert l'après-midi sans caissières. L'appel à manifester avait été lancé initialement par la CGT mais des représentants d'autres syndicats, des salariés d'autres enseignes de la grande distribution, des gilets jaunes et de simples citoyens y ont participé, s'est réjoui Patrice Auvinet, secrétaire à la CGT49 commerce et délégué syndical aux hypermarchés Carrefour, contacté par téléphone. Le rassemblement se déroule "en musique, dans une ambiance bon enfant", a-t-il dit.

Pour Jean Pastor, délégué syndical central du groupe Casino, présent à Angers, "les gens n'ont pas besoin d'une demi-journée de consommation supplémentaire. L'amplitude horaire d'ouverture est déjà largement suffisante comme ça", a-t-il déclaré à l'AFP. "Casino distribue des bons d'achat valables uniquement le dimanche matin, par exemple, pour faire venir des clients ce jour-là et justifier cette ouverture", a-t-il dit, déplorant que cette ouverture du dimanche soit en développement: "un Carrefour d'Angers est déjà ouvert le dimanche matin et un autre va le faire à partir de septembre".

Plus généralement, cette automatisation du travail de caissières se traduit pas des suppressions d'emplois, a souligné M. Pastor. Et si l'on supprime des emplois, "quel financement à l'avenir pour notre système de santé", s'est interrogé le représentants syndical.

Un service en mode automatique de 13h à 21h

Les clients se rendant au magasin ce dimanche après-midi scanneront et règleront leurs achats uniquement par des caisses automatiques, "une première pour un hypermarché", selon la communication des enseignes(...)


Lire la suite sur Paris Match