Publicité

Raphaël Maillant : ces zones d'ombres qui subsistent autour du meurtre de Valérie Bechtel

C'est une histoire sans fin. Cela fait plus de vingt ans que Raphaël Maillant clame son innocence. Ce dernier a été accusé du meurtre de son ancienne petite-amie, Valérie Bechtel. Le drame a eu lieu lors d'un cambriolage à Chavelot (Vosges) en 1991. Mais Raphaël Maillant a toujours nié l'avoir tuée. Il a été libéré en 2004, après dix longues années de prison, et un nouveau procès lui a été refusé à deux reprises.

Celui-ci s'était par ailleurs exprimé à ce sujet : "J'ai un trou dans ma vie, dix ans de retard, constate ce père de deux adolescents. Je veux faire reconnaître mon innocence et montrer que j'ai été victime d'une erreur judiciaire", avait-il déclaré. Raphaël Maillant avait été accusé du meurtre de Valérie Bechtel par son 'ami' avec qui l'a dénoncé et avait réalisé le cambriolage. Celui qui a été mis derrière les barreaux accuse ce même 'ami' d'être le réel meurtrier de la femme tuée.

Un nouvel élément en faveur de Raphaël Maillant

Après ces dix années de prison, Raphaël Maillant s'est montré plutôt optimiste puisqu'un nouvel élément plaide davantage en sa faveur. En effet, Yan Bello, le fameux 'ami' cambrioleur qui a accusé Raphaël Maillant, a été à son tour incarcéré après avoir étranglé sa femme à La Rochelle (Charente- Maritime), le 18 juillet dernier. L'avocate de Raphaël Maillant, Me Sylvie Noachovitch, voit alors l'avenir de son client (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Il lui dit la pire chose à dire à une femme pendant l'amour
Mort d'Agnès Lassalle : le mari de la professeure poignardée revient sur sa danse lors de l'enterrement
Elle se réveille d'une opération et réalise qu'on lui a retiré son utérus
Wilfried Florentin : le grand espoir de la boxe française tué par balle à 23 ans
Il se plaint du goût de sa nourriture puis apprend qu'il lui reste quelques mois à vivre