Publicité

Raphaël - Son lien très spécial avec son fils Aliocha (9 ans), invité inattendu de son album Une autre vie

Pour son dernier album "Une autre vie", Raphaël a tenu à collaborer avec son fils Aliocha âgé de 9 ans. Un titre très particulier pour l'artiste qui a révélé les secrets d'enregistrement de cette chanson qui dévoile la voix très singulière de son enfant.

Sorti depuis le 8 mars 2024, le dernier album de Raphaël Une autre vie dévoile de nombreuses facettes de l'artiste dans son intimité. Si sa femme Mélanie Thierry est en couverture de l'album, l'un de ses fils - il est papa de Roman né en 2008 et d'Aliocha né en 2013 - s'est essayé pour la première fois à la chanson sur le titre Un oiseau invisible. Une belle prouesse pour Aliocha qui s'est montré très consciencieux sur l'enregistrement de ce titre.

"C'est un album où vous êtes seul, mais il y a une voix enfantine sur Un oiseau invisible..." a délcaré le journaliste. Ce à quoi Raphaël a répondu : "C'est celle de mon petit garçon de 9 ans, Aliocha ! Sur le disque précédent, j'avais fait trois duos avec Pomme, Clara Luciani, et Feu! Chatterton. Cette fois, je m'étais dit "pas de duo". Je trouvais beau de partager avec un enfant ce thème du bonheur qui est comme un oiseau invisible. Je ne sais pas si je l'explique à l'enfant ou s'il me l'explique. Il a une très belle voix. Il était content de le faire et a été très pro ! Et sur Été 19, c'est la bassiste Gail Ann Dorsey, l'ancienne bassiste de David Bowie. qui a fait tous les choeurs" a confié le chanteur - qui sera bientôt papa pour la troisième fois avec son épouse Mélanie Thierry - auprès de Télé-Loisirs.

Roman et Aliocha font de la musique

Pour autant, Raphaël ne compte...

Lire la suite


À lire aussi

Arnaud Tsamère trompé par la mère de son fils âgé de 9 ans : "On le vit très, très mal"
Charlotte Casiraghi et Gad Elmaleh : Leur fils Raphaël, très looké, copie son beau-père, fils d'une très célèbre actrice
"Il fait sa vie" : Christophe Dechavanne ne parle plus à son fils Paul-Henri depuis 10 ans, très rares confidences