Raoul Taburin (France 2) - Benoît Poelvoorde, gravement blessé sur le tournage

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
DEWITTE Kris
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Beaucoup moins connu que le Petit Nicolas, Raoul Taburin, le Mozart des réparateurs de biclous qui ne sait pas faire de vélo, est aussi né de l’imagination de Sempé. Si l’artiste avait été déçu des films consacrés à son écolier, créé avec son complice, René Goscinny, il a participé, cette fois, à l’écriture, avec Guillaume Laurant, à qui l’on doit le scénario du Fabuleux Destin d’Amélie Poulain. Pour incarner ce bon Raoul, qui vit depuis l’enfance comme une malédiction de ne pas tenir en selle, mais préférerait mourir que d’avouer ce terrible secret, le réalisateur Pierre Godeau a choisi Benoît Poelvoorde.

À lire également

Rien à déclarer (TF1) Benoît Poelvoorde : "Comment dire non au type qui a fait 20 millions d’entrées avec ses Ch’tis, sans passer pour un con"

Heureux hasard, l’acteur, qui a fait des études d’art, est un fan absolu du dessinateur : « C’est Sempé qui m’a donné envie de dessiner et d’être un artiste, en général. » Et d’ajouter, dans le magazine Première : « Tous les personnages que j’ai incarnés ont été influencés par Sempé, ce génie. Il rend l’insignifiant extraordinaire. » Pour l’accompagner dans cette jolie fable un peu vieille France à l’humour poétique, Poelvoorde a convié son ami Édouard Baer p...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles