Publicité

"Il ramène ce piment autour du Sporting": le retour d'Antonetti à Bastia salué par les supporteurs

"Il revient." Le message à la Une du quotidien Corse-Matin, ce mercredi, donne le ton. Vingt-trois ans après son dernier match sur le banc du SC Bastia, Frédéric Antonetti a été nommé directeur technique du club corse à partir de la saison 2024-2025. Il revient dans son club, qu’il connaît par cœur et après plusieurs semaines de rumeurs. Cette décision soulage une grande partie des supporteurs. Même si certains s’attendaient à voir le natif de Venzolasca sur le banc pour cette fin de saison.

Très souvent à Furiani

Dans les travées de Furiani, il était devenu un supporteur comme un autre les soirs de matchs. Installé en tribune Sud, l’ancien coach de Metz ou de Strasbourg était souvent interpellé par le public sur un retour au club. "Il aime le club, il a vu tous les matchs, c’est l’enfant du pays", fait savoir Anthony Luciani, supporter du Sporting et chroniqueur dans l’émission Minenfootu. Et d’ajouter: "Les dirigeants font un travail extraordinaire depuis six ans, il faut leur rendre hommage. Mais depuis deux ans, le club se heurte, surtout au niveau sportif, à un recrutement limité. Je pense que Fred Antonetti va réguler tout ça."

"Antonetti, c’est une sécurité, il représente le club et surtout il ramène du piment autour du Sporting", commente Anthony.

Un retour qui permet aussi de retrouver cette "petite folie" qui entoure toujours le club. Même les politiques de la région, fans du Sporting, se réjouissent de ce comeback. "Sa personnalité, son parcours, ses compétences et ses réseaux nous seront très utiles pour pérenniser le Sporting et envisager de retrouver l’élite à moyen terme", fait savoir Jean-Charles Orsucci, maire de Bonifacio.

"La bonne nouvelle qu’on attend depuis des années", explique Loic Capretti, socio du SCB. "Enfin une structure sportive qui se forme avec en plus à sa tête Antonetti. Avec Claude (Ferrandi, président du club, NDLR), ils formeront un duo très complémentaire et je pense que nous n’avons jamais eu autant de compétences dans les hautes sphères du club. Les prochaines grandes étapes de structuration, au-delà du coach qui sera désigné cet été, il nous faudra travailler pour trouver le directeur du prochain centre de formation. Si on arrive à recruter un jour quelqu’un comme Printant à l’époque, on franchira encore un palier."

Un directeur technique, une vraie nouveauté à Bastia

Un directeur technique est une vraie nouveauté dans l’organisation du club. Depuis sa folle remontée dans le monde professionnel, le SC Bastia n’a jamais eu de responsable du pole sportif. Frédéric Antonetti va gérer toute la partie sportive. En tant que directeur technique, "Fred" va aussi prendre de la hauteur. Ce poste sera au cœur des décisions et il aura surtout la charge de donner son avis sur le choix du futur entraîneur. Depuis quelques semaines, la presse locale fait état de plusieurs profils. Mais c’est bien celui de Benoît Tavenot, actuellement en poste à Dijon, qui fait figure de grand favori pour s’asseoir sur le banc du Sporting la saison prochaine. Les deux hommes se connaissent par cœur.

Pour la fin de saison, la direction du club n’a pas souhaité chambouler l’organigramme. Les dirigeants ont fait savoir qu’ils avaient "mené une réflexion à court et moyen terme sur l’organisation sportive du club". Le départ de Régis Brouard fin janvier n’a pas apporté l’électrochoc souhaité. Mais le conseil d’administration du club a quand même maintenu le duo Michel Moretti-Lilian Laslandes à la tête de l’équipe pour cette fin de saison. Avant une révolution pendant l’été.

L’objectif principal des prochaines semaines reste d’assurer l’avenir du club en Ligue 2 et le déplacement à Laval ce samedi est la première étape de cette "mission commando". Certains proches de l’institution estiment que cette décision va "booster les joueurs". Pour le moment, le club n’a pas précisé si l’arrivée de Frédéric Antonetti était toujours d’actualité si la fin de saison était plus sombre pour le club corse. Personne ne souhaite évoquer cette hypothèse du côté bastiais, le maintien étant le seul objectif.

Article original publié sur RMC Sport