Le raisin, un allié méconnu contre... la crise cardiaque ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Ce fruit aurait la capacité d’augmenter la diversité des bactéries dans l’intestin (Getty Images/iStockphoto).
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Selon cette étude, consommer quotidiennement du raisin a permis de modifier le microbiome intestinal et le métabolisme du cholestérol.

Chaque année, 120 000 infarctus se déclarent en France et sont à l’origine de 40 000 décès. Un aliment pourrait avoir sa place dans la lutte contre la crise cardiaque. Selon une nouvelle étude, publiée dans la revue scientifique Nutrients, une consommation régulière de raisins pourrait avoir un impact intéressant sur la santé. En effet, ce fruit aurait la capacité d’augmenter la diversité des bactéries dans l’intestin. Le raisin permettrait également de réduire le taux de cholestérol. Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs de l’Université de Californie (Etats-Unis) ont servi l’équivalent d’1,5 tasses de raisins par jour à des patients en bonne santé. L’expérience a duré quatre semaines. En parallèle, les participants ont respecté une alimentation pauvre en fibres et en polyphénols.

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Il avait 35 ans, faisait un infarctus massif et n’avait qu’un seul signe : une douleur au coude gauche"

Un bénéfice sur les bactéries intestinales

Quels ont été les résultats obtenus ? Les chercheurs ont constaté une augmentation de la diversité microbienne "telle que mesurée par l'indice de Shannon, un outil couramment utilisé pour mesurer la diversité des espèces". Concernant ces bactéries spécifiques, les scientifiques ont remarqué que parmi les plus présentes il y avait Akkermansia. Cette dernière apporte un effet bénéfique sur le métabolisme du glucose et des lipides.

"Une diminution du cholestérol sanguin a été observée, y compris le cholestérol total de 6,1 % et le cholestérol LDL de 5,9 %. Les acides biliaires, liés au métabolisme du cholestérol, ont diminué de 40,9 %", rapportent les chercheurs de cette étude. Le professeur Zhaoping Li, auteur de l’étude, se félicite de ces résultats : "Nous avons découvert que les raisins ont un effet bénéfique sur les bactéries intestinales, ce qui est une excellente nouvelle, car un intestin sain est essentiel à une bonne santé".

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "80 000 personnes font un infarctus chaque année en France, alors que c’est très simple à éviter"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles