Publicité

"Tu racontes de la merde !", "T'es bidon !" : Le débat enflammé de Daniel Riolo et Florent Gautreau après PSG-OM (VIDÉO)

Le ton est montré très haut. Dimanche dernier, Daniel Riolo et Florent Gautreau étaient présents dans l'After Foot pour revenir sur la victoire du PSG contre l'OM (2-0). Les raisons de ce débat survolté ? Le traitement de Kylian Mbappé par son entraîneur Luis Enrique. Ce dernier a fait un choix fort en sortant son capitaine à la 65e minute du match. Une décision qui suit la tendance de ces dernières semaines, puisque le technicien espagnol n'hésite pas à se passer de son attaquant star. Une hérésie pour Daniel Riolo, qui ne comprend pas la façon de pensée du coach parisien : " "Quand il dit : 'Il faut qu'on s'habitue à jouer sans lui, machin, machin, et qu'avant-hier, il dit : 'Ah non, ce n'est pas sûr qu'il parte, on a encore espoir qu'il reste'... Je croyais que tu étais déjà en train de te préparer à son départ ? Donc, il se fout de ta gueule !" Un point de vue que ne partage pas Florent Gautreau, qui estime que Daniel Riolo est touché dans son amour proche dans cette histoire : "Là dessus, on n'est pas d'accord. Tu sais quoi ? C'est parce qu'il se fout de ta gueule et que tu es vexé, que tu l'attaques comme ça violemment." "Mais je m'en fous !", rétorque le compagnon de Géraldine Maillet. "Ce n'est pas le premier entraîneur qui fait ça ! Flo, arrête de me prendre pour un enfant de dix ans ! Tu racontes n'importe quoi ! Tu sais très bien que ça ne m'intéresse pas ! Je m'en fous de ça ! Je ne supporte pas quand il arrive et qu'il dit : 'Le Barça c'est mon club de cœur et il y a 4-5 joueurs qui pourraient jouer au PSG'. Dans les autres clubs, ça ne passerait pas. On n'a pas besoin de l'entendre ça."

"C'est une honte ! Ce n'est pas un génie ! Sa carrière ne montre pas que c'est un génie", poursuit hors de lui Daniel Riolo, qui s'en est déjà pris à plusieurs reprises à Luis Enrique depuis le début de la saison. Le spécialiste du ballon rond a ensuite dénoncé les jugements de l'Espagnol sur certains joueurs de son effectif : "Qui disait que Vitinha était un grand joueur ? Lui, au début, il tâtonnait ! 'Je ne sais pas si je le fais jouer, il y a lui qui est peut-être meilleur'. Mais Vitinha, c'est un ...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi