Racisme. Le Congrès américain légifère sur les violences anti-asiatiques

·1 min de lecture

Après le Sénat, la Chambre des représentants a voté mardi 18 mai une proposition de loi contre le racisme antiasiatique aux États-Unis. Le texte doit encore être signé par Joe Biden.

C’est une victoire inattendue pour les démocrates. Une proposition de loi visant à combattre le racisme antiasiatique aux États-Unis a été votée à la Chambre des représentants, mardi 18 mai, avec le soutien – rare, ces derniers temps – des républicains. L’initiative, approuvée par 364 députés de tous bords politiques, vise à faciliter les plaintes et à prendre spécifiquement en charge les discriminations subies par les personnes d’origine asiatique.

À lire aussi: Racisme. Aux États-Unis, les violences faites aux Asiatiques ne datent pas d’hier

“Ce projet de loi constitue une avancée notable, car il vise à dénoncer le racisme antiasiatique, qui a augmenté au cours de la pandémie, les Américains d’origine asiatique étant pris comme boucs émissaires de la propagation du coronavirus”, explique Vox, qui cite notamment les fusillades d’Atlanta, lors desquelles six femmes d’origine asiatique avaient été tuées en mars. Dans le pays, près de 3 800 actes racistes contre les Asiatiques ont été enregistrés en 2020, d’après les données de l’association de lutte contre les discriminations Stop AAPI Hate, reprises par le site d’informations américain. Celles-ci comprennent les insultes comme les attaques physiques.

Meilleure prise en charge des victimes

Mais ces données restent

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles