Publicité

Rachida Dati chahutée pour son retour à l’Assemblée

Lors des questions au gouvernement, la ministre de la Culture a détaillé sa feuille de route, non sans répliquer à ses adversaires.

POLITIQUE - Elle remonte sur le ring. Rachida Dati a été interpellée lors des questions au gouvernement de ce mercredi 16 janvier sur ce qu’elle comptait faire pour l’accès à la culture. L’occasion pour la ministre de défendre sa feuille de route et pour ses opposants de tenter de la déstabiliser.

Avant même son premier mot, la ministre de la Culture a été chahutée dans l’hémicycle comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article. « Au moment où je prends la tête du ministère de la Culture, je trouve deux grandes questions : la première comment consolider notre modèle culturel, [...] d’autre part, comment faire en sorte que notre modèle culturel soit au cœur de notre modèle de société » a-t-elle commencé avant de tacler ses adversaires.

Tacle glissé à Marleix

Ce modèle culturel serait d’après elle « remis en cause tous les jours par certains de ce côté-là de l’hémicycle » a-t-elle affirmé en pointant la gauche. Avant de se tourner à sa droite : « Et la culture, c’est ce qui permet à chacun de se construire, de devenir un citoyen éclairé. Je sais justement par mon expérience, je n’ai hérité de rien, Monsieur Marleix. »

Une référence directe à l’héritage du patron du groupe LR à l’Assemblée nationale, qui se trouve être le fils d’Alain Marleix, député RPR, puis UMP, de la 2e circonscription du Cantal pendant de longues années, et qui avait notamment été nommé secrétaire d’État à l’Intérieur et aux Collectivités territoriales dans le gouvernement de François Fillon en 2008.

« Je sais que ça ne vous parle pas, mais moi, je n’ai hérité de rien ! » a-t-elle insisté, pour bien faire comprendre à quoi elle faisait allusion. Avant de conclure : « Or, cette chance doit être donnée partout, sur tout le territoire. C’est pour cette mission que le président Emmanuel Macron m’a nommée à ce poste ». Voilà qui promet pour la suite de son passage rue de Valois.

À voir également sur Le HuffPost :

En conférence de presse, Emmanuel Macron a fait moins d’annonces que de clins d’œil à la droite

Remaniement : Pourquoi les alliés de Macron se rebiffent (mais pas trop) après le gouvernement Attal

VIDÉO - Rachida Dati sur tous les fronts : la ministre de la Culture multiplie les apparitions et fait une grande annonce !