Rachel Khan – La laïcité n’est pas une opinion, c’est une nécessité

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Rachel Khan (ici en 2018 à Cannes ).
Rachel Khan (ici en 2018 à Cannes ).

Je ne sais pas si vous réalisez à quel point je suis touchée de cette reconnaissance, surtout cette année. Il y a quelques jours, j?entendais Dany Laferrière dire qu?un écrivain n?a pas d?origines, que son origine, c?est la bibliothèque. Je rajouterais que c?est le propre d?un artiste. Les artistes ont, comme origine, les poèmes, les tableaux, les compositions, les films, les couleurs, les mots qui sont venus avant lui et qui lui donnent envie de créer encore autre chose, qui le transforment qui nous transforment dans les tremblements du monde. Un artiste n?a pas d?identité fixe, il a une signature en mouvement.

Mes origines, c?est Romain Gary, Édouard Glissant, Manu Dibango que j?ai interpellés vivement pendant toute l?écriture de Racée. J?ai, donc, une pensée pour ma famille qui, malgré l?horreur, reste immense parce que c?est une famille de sang, d?esprit, mais aussi de sol. Nos origines, ce sont également nos créateurs de grandes lois, et mon esprit ne peut se détourner de ceux qui ont pensé la laïcité : Voltaire, Victor Hugo, Georges Clemenceau, Aristide Briand et d?autres? Des combattants de la liberté pour faire vivre nos Lumières. J?ai évidemment dans le c?ur, à cet instant, ceux qui se battent au jour le jour pour nous rappeler nos principes fondamentaux et les richesses qu?est notre État de droit, qu?il faut protéger : Abnousse Shalmani, Caroline Fourest, Richard Malka, Élisabeth Badinter, Tristane Banon et tant d?autres.

Un artiste n?a pas d?ident [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles