Publicité

Rabbin Pauline Bebe : « Hanouka représente la première victoire pour une liberté religieuse »

Hanouka, ou fête des Lumières, célèbre pour les juifs la victoire de la révolte des Maccabées contre l’empire helléniste d’Antiochus, dit Épiphane.  - Credit:Leemage via AFP
Hanouka, ou fête des Lumières, célèbre pour les juifs la victoire de la révolte des Maccabées contre l’empire helléniste d’Antiochus, dit Épiphane. - Credit:Leemage via AFP

C'est une personnalité influente dans le monde spirituel. Pauline Bebe est rabbin de la communauté libérale, et elle fut la première femme à devenir rabbin (en 1990) en France et dans l'Europe continentale de l'après-guerre – la première de l'histoire, Regina Jonas, ordonnée en 1938 à Berlin, fut déportée à Auschwitz ; puis Sally Priesand fut la première femme rabbin aux États-Unis, en 1972 ; et Jacqueline Tabick fut la première à Londres, en 1975.
L'aura de Pauline Bebe vient aussi de ses livres, pépites spirituelles et littéraires (on vous recommande particulièrement Le Cœur au bout des doigts, Actes Sud). Rare dans les médias, Pauline Bebe a accepté de répondre à nos questions sur la fête de Hanouka, qui débute ce 7 décembre, pour huit jours.

À LIRE AUSSI Jean-Christophe Attias : « Dans la tradition juive, planter un arbre est un acte de foi »

Le Point : Quelle est l'origine de Hanouka ?

 - Credit: ©  Herve CHAPPE / Herve CHAPPE/SP
- Credit: © Herve CHAPPE / Herve CHAPPE/SP

La rabbin Pauline Bebe. © Herve CHAPPE / Herve CHAPPE/SPPauline Bebe : On trouve l'origine de cette fête dans les deux livres des Maccabées, chez l'historien Flavius Josèphe, dans un récit rabbinique appelé « Meguilat Antiochus », un second « Meguilat Ta'anith », et enfin dans le Talmud. Hanouka célèbre la victoire de la révolte des Maccabées contre l'empire helléniste d'Antiochus, dit Épiphane, en 165 avant notre ère, en Judée et la réinauguration du Temple de Jérusalem le 25 kislev. Hanouka signifie inauguration et éducation en hébreu. Elle représente la première victo [...] Lire la suite