Publicité

La réussite d’un alunissage en 2025 est de moins en moins crédible

Officiellement, la Nasa enverra des astronautes sur la Lune fin 2025. Dans les faits, cette échéance apparaît de plus en plus intenable. La cour des comptes américaine anticipe un glissement à début 2027. La Nasa est confrontée à trop de difficultés pour tenir son calendrier.

Le retour des astronautes américains sur la Lune dès 2025 est un calendrier jugé de plus en plus irréaliste à Washington. C’est en filigrane ce qui ressort d’un rapport du Government Accountability Office, l’équivalent de la Cour des comptes aux États-Unis. Cette mission habitée, programmée actuellement à décembre 2025, risque en réalité de glisser à début 2027.

Publié le 30 novembre, il fait suite à un précédent point d’étape datant du mois de septembre 2022. Durant cette période de pratiquement un an et trois mois, le GAO reconnaît les efforts de l’agence spatiale américaine (Nasa) et de ses sous-traitants pour faire avancer le programme Artémis — le nom donné aux missions habitées à destination du satellite.

Il y a eu notamment la réussite de la mission Artémis 1, qui a permis de tester la fusée Space Launch System (SLS) en conditions réelles, tout comme la capsule Orion, qui accueillera plus tard un équipage (lors de ce vol, elle était inhabitée). Elle a été l’occasion de s’entraîner à se placer sur une orbite lunaire, avant de revenir sur Terre.

Des défis en cascade sur le programme,

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : La capsule Orion survolant la Lune, vue d'artiste. // Source : Flickr/CC/NASA/Liam Yanulis