Publicité

Comment réussir son « Dry January »

Ian Hamilton, University of York et Suzi Gage, University of Liverpool

Sur cette période, elle est passée de 4 000 personnes s’inscrivant en 2013 à plus de 130 000 l’année dernière – sachant qu’un nombre bien plus important participe sans s’inscrire. (En France, en 2022, près d’un quart des Français avait indiqué son intention de se mettre à la diète d’alcool contre 10 % en 2021, ndlr.)

Que ce soit votre première tentative de #DéfiDeJanvier ou que vous soyez un participant chevronné, il existe des moyens de maximiser vos chances d’arriver à la fin du mois de janvier sans boire d’alcool et de relever ainsi votre défi. La science comportementale offre quelques pistes.

Une étude dont il est utile de s’inspirer est l’influent « modèle des étapes du changement », créé par deux psychologues américains, James Prochaska et Carlo Di Clemente. Conçu à l’origine pour les fumeurs, ce modèle a été largement adapté pour soutenir d’autres changements, tels que la réduction de la consommation d’alcool ou même l’abandon de l’alcool.

Plutôt que de considérer le changement comme un processus binaire consistant à boire ou à ne pas boire, cette approche développe plutôt cinq étapes distinctes :

C’est sur la préparation que nous allons nous concentrer ici.

Plutôt que d’attendre le 1er janvier pour envisager le défi, il est préférable de l’anticiper. En effet, il est difficile, tant physiquement que psychologiquement, d’arrêter brusquement un comportement régulier, comme la consommation d’alcool. Pour (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Comment arrêter de fumer rapidement et facilement ?
À quoi sert le “Dry January” ?
Comment éviter la lèpre ?
Comment faire passer la nausée ?
C'est quoi le kit anti-tabac et comment se le procurer ?