Rétro : quand Daft Punk vendait une Ferrari pour aider le Japon après Fukushima

·1 min de lecture

Daft Punk, c'est fini ! Le duo légendaire français a annoncé sa séparation le 22 février dernier, après 27 ans de collaboration. Et si les amateurs de musique électronique retiendront un catalogue vaste et éclectique, des débuts sur "Homework" à la pop rétro de "Random Access Memories", il y a aussi quelques histoires d'autos liées à Daft Punk.

La voiture qui vient en tête lorsqu'on évoque Daft Punk, c'est surtout une belle Ferrari 412, qui est devenue l'une des stars du long métrage "Electrocroma", le premier film du groupe. A bord de la GT V12, nos deux compères filent dans des paysages de westerns, dans une quête d'humanité. "Epilogue", la vidéo qui annonce leur séparation, rend d'ailleurs hommage à cette aventure.

Une Ferrari pour aider le Japon

Lorsque survient la catastrophe de Fukushima, en 2011, le groupe n'hésite pas à monter au créneau, aux côtés d'autres artistes de la maison de disque EMI. Ils décident alors de mettre en vente aux enchères cette fameuse Ferrari 412, les profits étant destinés à l'aide apportée aux victimes japonaises. Elle aurait alors récolté environ 40.000 $ (environ 33.000 €), probablement une belle affaire pour l'acquéreur éventuel.

Mais ça n'est pas la seule voiture liée à la carrière des Daft Punk. On pense aussi à la jolie Mercedes SL cabriolet rouge des années 1970, qui apparaît dans le clip de "Fresh", aux autos qui habitent le monde du dessin animé "Interstella 5555", ou encore aux véhicules du (...)

Lire la suite sur Auto Plus

Audi e-Tron GT (2021) : vidéo à bord de la berline sportive électrique
Morgan Plus 8 GTR : une Morgan extrême bientôt en production !
Ford S-Max et Galaxy (2021) : disponibles en hybride
Au Royaume-Uni, les chauffeurs Uber sont désormais officiellement des employés
Honda : bientôt un nouveau PDG, et une nouvelle stratégie
Skoda Kushaq (2021) : un aperçu du style du futur petit SUV