Résultats législatives: la Nupes devient la principale force d'opposition avec de 170 à 190 députés

Le leader de La France insoumise, Jean-Luc Mélechon, lors de la Convention d'investiture de la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes), à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), le 7 mai 2022. - JULIEN DE ROSA / AFP
Le leader de La France insoumise, Jean-Luc Mélechon, lors de la Convention d'investiture de la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes), à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), le 7 mai 2022. - JULIEN DE ROSA / AFP

S'il échoue à accéder à Matignon, Jean-Luc Mélenchon peut malgré tout avoir le sourire: la Nupes s'impose comme la principale force d'opposition à l'Assemblée nationale. Cette union inédite depuis la gauche plurielle de 1997 devrait obtenir de 170 à 190 députés, selon la projection réalisée par l'institut Elabe pour BFMTV-RMC et L'Express avec notre partenaire SFR.

>> Législatives: découvrez les résultats détaillés dans votre circonscription sur notre plateforme

La coalition Ensemble (Renaissance ex-LaREM, MoDem et Horizons) serait en tête avec une majorité très relative, puisqu'elle n'obtiendrait qu'entre 205 et 235 sièges au sein du palais Bourbon. Le Rassemblement national, lui, remporterait entre 75 et 95 sièges.

Un retour en force de la gauche

Cette performance signe une nette progression pour la gauche, qui avait été balayée par la vague macroniste en 2017. Majoritaire sous le quinquennat de François Hollande, le Parti socialiste avait dû se contenter cette année-là de 30 députés, auxquels s'ajoutaient 17 insoumis, 12 divers gauche, 10 insoumis et 3 élus sous l'étiquette du Parti radical de gauche.

Dans la soirée, Clémentine Autain a salué la "percée incroyable" de la gauche et "la validation de la stratégie portée par Jean-Luc Mélenchon".

Les différents partis membres de la Nupes ont d'ores et déjà annoncé qu'ils ne siégeraient pas ensemble, mais au sein de groupes séparés, même si un intergroupe sera mis en place pour assurer une certaine coordination. L'union de la gauche devra quoi qu'il arrive se passer de la figure de Jean-Luc Mélenchon au sein du Palais-Bourbon: le député des Bouches-du-Rhône avait décidé de ne pas rempiler pour un nouveau mandat.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles