Publicité

La réponse cinglante de Benjamin Biolay à Roselyne Bachelot

L’ancienne ministre a précisé qu’elle en veut aux artistes « les plus friqués », dont Benjamin Biolay.  - Credit:Jean-Marc Quinet / MAXPPP / BELPRESS/MAXPPP
L’ancienne ministre a précisé qu’elle en veut aux artistes « les plus friqués », dont Benjamin Biolay. - Credit:Jean-Marc Quinet / MAXPPP / BELPRESS/MAXPPP

«  Snobisme arrogant », « forteresses clientélistes », « bien-pensance » : l'ancienne ministre de la Culture Roselyne Bachelot avait tapé fort sur les travers du milieu dans un livre bilan, 682 jours, relaie Pure People. Dans cet ouvrage, elle était revenue sur les aides massives accordées au secteur culturel pendant la crise sanitaire et sur les politiques qu'elle a pu mener de juillet 2020 à mai 2022. La ministre avait pointé du doigt certains artistes, « les plus friqués », estimant qu'ils ont fait preuve d'ingratitude en critiquant l'action de l'État, alors que le secteur, à l'arrêt, était maintenu sous perfusion financière.

Parmi eux : Benjamin Biolay et ses « propos désobligeants » alors qu'il ne fait pas partie des « plus à plaindre du système ». « Vous m'avez mis au pain sec ! » lui lancera-t-il publiquement. « Sa tartine en tout cas était bien beurrée et des deux côtés », avait répliqué l'ex-ministre.

« Bonne sieste en direct sur BFMTV »

La femme politique a surenchéri, cette semaine, dans le podcast Dechavanne Cherche Copains !, présenté par l'homme de télévision, Christophe Dechavanne. « Quand il monte sur la scène, c'est pas l'artiste le plus malheureux du showbiz. Il ne va pas aux Restos du cœur. Il y a eu des gens qui ont vraiment souffert », a lancé l'ancienne ministre, avant de nuancer ses propos : « Je sais aussi que lorsque l'on gagne beaucoup d'argent comme Benjamin Biolay, rien ne remplace le contact avec le public. »

À LIRE AUSSIRoselyne B [...] Lire la suite