Réponse à Gérard Miller

Libération.fr
.

François Heibronn a voulu réagir à une tribune sur Mélenchon et l'antisémitisme publiée jeudi sur le site de «Libération».

J’avais le sentiment d’avoir dit ce que j’avais à dire concernant Monsieur Mélenchon et ses complaisances à l’endroit des discours de haine dans une tribune publiée par la Règle du jeu.

Et je n’avais, à vrai dire, pas l’intention d’y revenir.

D’autant que la France doit à nouveau affronter, en cette fin de campagne, sur son sol, l’horreur du terrorisme islamiste qui frappe une nouvelle fois la police et que cela éclipse bien des débats.

Le problème c’est qu’en réaction à ma tribune, Monsieur Gérard Miller s’est senti obligé de défendre Jean-Luc Mélenchon en déformant mes propos et qu’il me contraint, ce faisant, à quelques remarques supplémentaires.

J’avais souhaité, dans cette tribune, rappeler, à la veille d’une élection déterminante pour l’avenir de notre République, les complaisances répétées du candidat de La France insoumise vis-à-vis de certains actes antisémites commis en France sous couvert de manifestations en faveur de la cause palestinienne.

Monsieur Miller évoque pour cette défense un subtil distinguo entre les manifestations pro palestiniennes de l’été 2014 à Paris et les attaques anti-juives de Sarcelles. Monsieur Mélenchon n’aurait soutenu que les premières, qui auraient été pacifiques. La vérité, qu’ignore peut-être de bonne foi Monsieur Miller, est qu’en cet été brûlant la violence antisémite était partout et sous toutes ses formes à Paris comme à Sarcelles.

Un rapide rappel des faits, rien que les faits.

Le 13 juillet 2014, lors de la première manifestation de soutien à Gaza près de la Bastille (à Paris donc), des banderoles associant l’étoile de David et la croix gammée étaient brandies. Des caricatures antisémites défilaient. Des appels au djihad étaient proférés. Des maquettes de faux missiles s’élevaient aux dessus des manifestants qui, eux, agitaient les drapeaux du Hamas, du Hezbollah et même de Daech, quasi inconnu du (...)

Lire la suite sur Liberation.fr

Jeunes agricultures : aux urnes !
Qui décrochera l’immunité ?
Affiches arrachées
Hervé Le Bras : «L’identité française, je suis parti à sa recherche chapitre après chapitre : ce concept ne marche pas»
Le «risque Mélenchon» ou le nouveau mur de l'argent

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages