Régionales, départementales, municipales, européennes: depuis 2017, le RN a perdu des centaines d'élus

·2 min de lecture
Infographie BFMTV - BFMTV
Infographie BFMTV - BFMTV

"Un effondrement": c'est avec ces mots que le président des Républicains, Christian Jacob, a décrit le score du Rassemblement national lors de ces élections régionales. Favori des sondages en Provence-Alpes-Côte-d'Azur, et bien placé en Bourgogne-Franche-Comté ou en Centre-Val-de-Loire, le parti dirigé par Marine Le Pen n'a finalement remporté aucune région.

Si le terme "effrondrement" paraît fort, il rappelle néanmoins que la formation d'extrême droite a perdu une centaine d'élus lors de ce scrutin, marqué par une abstention historique.

Une abstention aux régionales plus forte chez les électeurs du RN

Selon une étude Ipsos publiée après le premier tour des régionales, l'abstention a effectivement été plus forte (73%) chez les personnes ayant voté Marine Le Pen au premier tour de l'élection présidentielle de 2017. A titre de comparaison, l'abstention était bien plus faible chez les électeurs de François Fillon (44%), Benoît Hamon (55%) ou Emmanuel Macron (60%).

Si cette participation historiquement faible a forcément joué un rôle dans la "débâcle" du Rassemblement national, cet échec électoral doit cependant être replacé dans un contexte plus large. Depuis la présidentielle, l'ancien Front national a perdu des centaines d'élus, qu'il avait gagné lors d'élections organisées durant le mandat de François Hollande.

Deux fois moins de conseillers départementaux RN après le scrutin de dimanche

Outre les élections régionales, le RN a également perdu plus de la moitié de ses conseillers départementaux ce dimanche 27 juin, passant de 62 à 26 élus selon les chiffres du ministère de l'Intérieur.

Selon un décompte réalisé l'année dernière par Libération, le Rassemblement national a perdu plus de 600 sièges dans les conseils municipaux des communes de plus de 1000 habitants. En 2014, le FN avait fait élire 1498 conseillers municipaux, en 2020, seulement 827.

Enfin, aux élections européennes, si la liste menée par Jordan Bardella a remporté l'élection en terminant en tête, elle a tout de même perdu un siège de député européen entre 2014 et 2019.

Marine Le Pen "donne rendez-vous" lors de la présidentielle

Marine Le Pen, candidate à la présidentielle, a elle vu dans cette défaite du RN aux régionales l'occasion de donner "rendez-vous aux Français, dès demain, pour construire tous ensemble l'alternance dont la France a besoin".

"La présidentielle apparaît plus que jamais comme l'élection qui permet de changer de politique et les politiques", a-t-elle analysé, affirmant que "les Français nous apportent leur soutien dans cette mission".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles