Régime de semi-liberté accordé à Pierre Alessandri: le parquet antiterroriste fait appel

Un graffiti représentant Yvan Colonna, Pierre Alessandri et Alain Ferrandi. - Pascal Pochard-Casabianca © 2019 AFP
Un graffiti représentant Yvan Colonna, Pierre Alessandri et Alain Ferrandi. - Pascal Pochard-Casabianca © 2019 AFP

Alors que le tribunal d'application des peines venait d'accéder à la demande de Pierre Alessandri en lui accordant un régime de semi-liberté, le Parquet national antiterroriste (Pnat) annonce faire appel de cette décision ce jeudi.

"Nous venons de signer l'acte d'appel", a indiqué le Pnat en précisant que cet appel était suspensif.

C'est la troisième fois que le même schéma se dessine pour le Corse, emprisonné depuis 1998 pour avoir participé, aux côtés d'Yvan Colonna et Alain Ferrandi, à l'assassinat du préfet Claude Erignac. Lors de ses deux premières demndes, un aménagement de peine lui avait déjà été accordé. Mais chaque fois, le Pnat avait fait appel, et cela avait été infirmé.

876450610001_6302505392001

Avec cet aménagement, Pierre Alessandri, âgé de 63 ans, aurait pu travailler en-dehors de la prison de Borgo, dans laquelle il est incarcéré, puis rentrer y dormir le soir.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles