Publicité

Réforme des retraites : la majorité et la droite se rejettent la faute sur le 49-3

A qui la faute ? Après l’annonce du recours au 49-3 pour faire passer la réforme des retraites à l’Assemblée, certains membres de la majorité ont pointé la responsabilité de la droite, pourtant alliée depuis de longues semaines, mais dont les divisions internes ont été plus fortes.

Une vingtaine de députés Les Républicains sur 61 étaient prêts à voter contre le texte, faisant courir le risque d’un échec (encore plus) cuisant au gouvernement. « Je suis déçue et en colère, tonne Fadila Khattabi, la présidente de la commission des affaires sociales, qui a dirigé les échanges sur la réforme des retraites. Nous avons repris des avancées venues des Républicains, sur les carrières longues notamment, mais je constate un manque de responsabilité, de courage et de cohérence de leur côté. Certains ne pensent qu’à leur intérêt personnel, à leur réélection, et pas à l’intérêt de la nation… »

Ne pas ajouter du chaos au chaos

Eric Ciotti

Dans le viseur de la députée Renaissance, le groupe de frondeurs mené par Aurélien Pradié, tenant d’une ligne plus sociale, à droite, dont les exigences ont exaspéré jusque dans son propre camp, conduisant à son éviction au poste de numero 2 du parti. « Ils déposent des amendements chaque année pour faire ce que l’on voulait faire et après se défilent » ajoute la députée dépitée.

À lire aussi « Fiasco » : l’opposition bouillonne après le recours au 49-3 sur la réforme des retraites

Face à une situation un peu inextricable, la dire...


Lire la suite sur ParisMatch