Publicité

Réforme des retraites: pour Mélenchon, il faut "un référendum" ou "une dissolution" de l'Assemblée

Jean-Luc Mélenchon a demandé l'organisation d'
Jean-Luc Mélenchon a demandé l'organisation d'

Face "à la situation de blocage" causée par le projet de réforme des retraites, Jean-Luc Mélenchon appelle Emmanuel Macron à "trouver une sortie par le haut". Présent à Marseille, à l'occasion de la sixième journée de mobilisation contre le projet de loi, le leader de la France insoumise suggère "ou bien une dissolution" de l'Assemblée nationale, "ou bien un référendum".

"Il y a d'un côté sa volonté à lui, de l'autre côté celle du peuple, à qui doit revenir le dernier mot? Évidemment au peuple", a insisté le leader de Jean-Luc Mélenchon, avant le départ de la manifestation marseillaise, en avertissant que le chef de l'État aurait "tort de compter sur le pourrissement" de la situation.

"Sorte de caprice du prince"

Deux Français sur trois sont toujours opposés au projet du gouvernement, selon les sondages. Et les syndicats s'attendent "à plus de 2 millions" de manifestants dans les rues ce mardi.

"Le moment est venu pour (Emmanuel Macron) de prendre l'initiative démocratique qui correspond à cette situation de blocage", a estimé l'ancien candidat à la présidentielle.

"Ou bien une dissolution puisqu'il est évident qu'il y a une différence entre ce que ressent le pays et ce que dit l'Assemblée nationale ou bien, plus simplement, un référendum", a ajouté Jean-Luc Mélenchon.

Il a également dénoncé dans cette réforme phare du second quinquennat d'Emmanuel Macron, "une sorte de caprice du prince", "une manière inutile, injuste et cruelle de gouverner".

Le coordinateur de La France insoumise Manuel Bompard a lui aussi demandé au chef de l'État de "revenir aux urnes" pour "éviter une situation de blocage généralisé".

Article original publié sur BFMTV.com