Publicité

Réforme des retraites : "C'est une réforme de gauche", défend Olivier Dussopt

Olivier Dussopt assure à nouveau qu'il n'y aura « pas de perdants » dans la réforme des retraites. - Credit:LP / Arnaud Journois / MAXPPP / PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

Le ministre du Travail a défendu une nouvelle fois la réforme des retraites, qu'il juge « de gauche » et « sans perdants. »

Une mobilisation massive est attendue le mardi 7 mars contre la réforme contestée des retraites, mais le ministre du Travail continue de soutenir ce texte nécessaire pour éviter un important déficit et une chute des pensions, selon lui. Dans un entretien accordé au Parisien, Olivier Dussopt revient sur l'objectif de la réforme des retraites ainsi que sur une nouvelle mesure d'un futur projet de loi sur l'emploi envisagé pour l'été.

« Cette réforme est nécessaire et urgente pour l'équilibre du système en 2030 », assure le ministre. Questionné sur les pensions minimales à 1 200 euros pour une carrière complète au Smic, il reconnaît « des prises de parole qui ont pu être confuses ». Olivier Dussopt avait d'abord évoqué le chiffre de 40 000 bénéficiaires annuels, avant de descendre à 20 000, alors que d'autres ministres ont estimé ce chiffre à 1 800 000. « Pour ma part, je maintiens tous les chiffres que j'ai cités. Près de 1,8 million de retraités actuels verront leurs retraites revalorisées, en septembre. Cela ira jusqu'à 100 euros par mois. [...] Il y a chaque année environ 800 000 nouveaux retraités, dont 200 000 ont une petite pension et auront un niveau de pension meilleur qu'avant la réforme ».

À LIRE AUSSI - Réforme des retraites : qui a voulu tuer Olivier Dussopt ?

« C'est une réforme de gauche, qui aurait pu être portée par un gouvernement social-démocrate. Par rapport aux réformes précédentes, elle crée des droits qu'on ne connaissait pas, notamment sur l[...] Lire la suite

VIDÉO - Manifestation du 7 février : "Il faut que ça vire en mouvement à la Mai 68, sinon ça gagnera pas"