Réforme des retraites: Bruno Le Maire confiant sur un accord avec les Républicains

Le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire à Paris le 5 janvier 2023 - Alain JOCARD © 2019 AFP
Le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire à Paris le 5 janvier 2023 - Alain JOCARD © 2019 AFP

Le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire a salué dimanche la volonté affichée par le président des LR Eric Ciotti, dans l'opposition, de voter avec la majorité "une réforme juste" des retraites.

"Les Républicains sont prêts à voter une réforme des retraites juste, ça tombe bien, je pense que ce que nous présenterons est juste et sera aussi efficace du point de vue de l'équilibre du régime financier des retraites", a déclaré Bruno Le Maire sur la chaîne France 5.

Dans un entretien au Journal du Dimanche, Eric Ciotti a dit souhaiter "pouvoir voter une réforme juste qui sauve notre système de retraite par répartition", précisant que cette réforme était justifiée par "la situation budgétaire, démographique et économique".

Un gouvernement "ouvert au compromis"

Le soutien de LR est nécessaire pour adopter la réforme à l'Assemblée nationale sans l'arme constitutionnelle du 49.3.

Plus tôt dimanche, le ministre délégué chargé des Comptes publics, Gabriel Attal, avait déjà salué "la responsabilité de celles et ceux qui sont cohérents avec les engagements qu'ils ont pris devant les Français".

Le gouvernement dévoilera mardi son projet de réforme, contestée par les syndicats, avec un possible report de l'âge légal de départ à 64 ans au lieu de 62 actuellement, après avoir envisagé 65 ans.

Pour Eric Ciotti, la réforme doit "s'étaler sur deux quinquennats", avec un relèvement de l'âge de départ à 63 ans en 2027 puis 64 ans en 2032". "Ce qui compte, c'est l'équilibre global", a affirmé Bruno Le Maire sur la question de l'âge.

Gabriel Attal avait déjà assuré que le gouvernement était "ouvert au compromis", pour autant que la réforme soit équilibrée.

Article original publié sur BFMTV.com