Publicité

Réchauffement climatique : ce glacier de l'Antarctique réussit à réparer lui-même ses fissures

La plupart des glaciers de l'Antarctique fondent. C'est le cas du fameux glacier de Thwaites, ou glacier de l'Apocalypse, qui perdrait 5 à 40 mètres par an. Mais un autre glacier attire l'attention des scientifiques pour sa capacité à résister : le glacier de Kamb. Celui-ci ne fond que de 26 centimètres par an. Certes, il est situé dans une partie du continent où l'eau est plus froide, et n'est pas exposé aux courants océaniques chauds qui frappent Thwaites. Mais une autre caractéristique que vient de découvrir une équipe de chercheurs est encore plus étonnante : le glacier semble se réparer tout seul, rapporte le site d'informations scientifiques Science News.

Des scientifiques américains et néo-zélandais racontent leur démarche dans une nouvelle étude publiée dans la revue Nature Geoscience. En 2019, ils ont exploré l'un des endroits encore stables du continent, au niveau de la plateforme de glace de Ross, la plus massive de l'Antarctique. Ils ont troué la glace et fait descendre sur 580 mètres de profondeur un petit véhicule robotisé appelé Icefin, équipé d'une caméra et de sonars. Ce dernier a permis aux chercheurs d'explorer le dessous du glacier de Kamb et d'analyser ce qu'ils voyaient.

Icefin a détecté d'énormes crevasses basales, mesurant jusqu'à 55 mètres de long, dans la glace au-dessus de lui. Ces fissures, probablement formées à cause des marées, avaient commencé à se reconstituer à partir de 40 mètres de haut. En effet, entre les parois de glace, le robot a découvert (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le Japon a recensé ses îles... et 7 000 nouvelles sont apparues
Historique : un traité international de protection de la haute mer vient d'être signé !
Au Kenya, les girafes meurent en masse à cause de la sécheresse
Une station de ski française interdit les cigarettes, et c'est une première en Europe !
Grande muraille Verte : qu’est-ce que cet immense projet de reboisement en Afrique ?