Publicité

Réchauffement climatique : cette baleine n'a rien à faire là !

Une baleine grise a été repérée au nord-ouest de l'océan Atlantique, le long de la côte est américaine. Un cétacé en pleine migration dans l'océan, rien de bien anormal, pourrait-on penser. Sauf que cette dernière n'a rien à faire dans ces eaux-là, et sa présence à cet endroit du monde est, au contraire, inquiétante.

Dans l'océan Atlantique, on trouve des baleines noires, des baleines bleues, des baleines à bosse, mais pas de baleines grises. Du moins, on n'en trouve plus depuis le XVIIIe siècle. Alors quand des scientifiques du New England Aquarium ont effectué un relevé aérien au large du Massachussets, le 1er mars, ils ont été estomaqués de trouver dans l'océan un rorqual qui n'avait pas été vu ici depuis plus de 200 ans. "Mon cerveau a eu dû mal à traiter cette information, car cet animal ne devrait vraiment pas exister dans ces eaux", raconte la chercheuse Kate Laemmle dans un communiqué de presse. Impossible de se tromper : avec son corps gris tacheté, son absence de nageoire dorsale, on ne peut pas confondre la baleine grise avec un autre mammifère marin. Pourtant, elle n'est habituellement observée que dans le nord de l'océan Pacifique, entre l'Alaska et la Russie.

La présence d'une baleine grise signifie une chose : que celle-ci a réussi à passer la frontière entre le Pacifique et l'Atlantique, en passant par le nord de l'Alaska et du Canada, et le long de la côte ouest du Groenland. Un passage qui leur est, en temps normal, pas possible d'emprunter à cause de la glace (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Cette maladie virale est mortelle pour les jeunes chiens : comment s’en prémunir ?
En Afrique du Sud, on a photographié un éléphant… rose !
Voici pourquoi cette race de chien a la langue bleue
Puppy yoga : faire du yoga avec des chiots, pourquoi ça pose problème ?
Que se passerait-il si tous les poissons venaient à disparaître ?