Réapparition. En Israël, l’ancien espion Jonathan Pollard de retour après trente-cinq ans de détention aux États-Unis

Courrier international (Paris)
·1 min de lecture

Ce mercredi 30 décembre, en pleine nuit, un avion privé s’est posé sur le tarmac de l’aéroport Ben Gourion près de Tel-Aviv. En sont descendus, l’ancien espion Jonathan Pollard et son épouse Esther, accueillis à bras ouverts par Benyamin Nétanyahou.

“Vous pouvez commencer ici un nouveau chapitre de votre vie”, lance Benyamin Nétanyahou au couple qui s’agenouille pour baiser la terre. Symboliquement le premier ministre israélien remet alors à l’ancien espion sa carte d’identité israélienne, raconte Ha’Aretz ce mercredi.

Le quotidien d’opposition se contente d’indiquer l’arrivée en Israël de Jonathan Pollard, “trente-cinq ans après son arrestation à Washington”, pour espionnage. Le journal signale que c’est à bord d’un avion appartenant à la compagnie de Casinos du milliardaire juif américain Sheldon Adelson que le couple Pollard a fait le voyage.

“L’affaire Pollard, la fin d’une épopée”, titre de son côté Israel Hayom, le quotidien gratuit proche du pouvoir qui ouvre ses colonnes à Effi Lahav, le chef du lobby pro-Pollard en Israël. “C’est un moment historique, émouvant et incroyable”, affirme-t-il.

Pour Ynet, le site en ligne du quotidien Yediot Aharonot, c’est le retour à la maison

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :