Publicité

"Qu'ils nous aiment ou pas..." : Aya Nakamura réagit après les attaques racistes

Bestimage
Bestimage

Crédits photo : BestimageSon nom est sur toutes les lèvres. En effet, depuis la publication d'un article de L'Express, Aya Nakamura est plus que jamais dans le viseur des critiques. Pourquoi ? Car le papier mentionne une potentielle participation de la chanteuse à la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques 2024 afin de chanter du Edith Piaf, à la demande d'Emmanuel Macron. Dans la foulée de nombreuses critiques, l'interprète de "Hypé" a été ciblée par des actes racistes, poussant des artistes, de Gazo à Dadju en passant par Bilal Hassani, comme des politiques - dont la ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castera - à prendre la parole pour la défendre. « Vous pouvez être racistes mais pas sourds... C'est ça qui vous fait mal ! Je deviens un sujet d'état numéro 1 en débats etc. Mais je vous dois quoi en vrai ? Que dalle » a écrit Aya Nakamura sur les réseaux sociaux, avant de s'en prendre à Cyril Hanouna après une séquence à charge dans "Face à Hanouna".

"Edith Piaf s'est réincarnée en moi"


Depuis, la polémique ne retombe pas, et tout le monde donne son avis, de Marion Maréchal à Eric Zemmour, tandis que les membres du Comité des JO ont apporté leur soutien à la chanteuse, « très choqués par les attaques racistes » à son égard. Face à cette tempête médiatique, Aya Nakamura est sortie de son silence pour remercier notamment ses fans inconditionnels qui s'acharnent à répondre aux insultes et autres avis teintés de racisme...

Cliquez ici pour voir la suite


A lire aussi :

Aya Nakamura aux JO : son avocat la défend
JO : Aya Nakamura soutenue par le Comité d'organisation
Aya Nakamura répond aux critiques racistes