Qui veut être mon associé ? - "Même moi j'ai envie d'investir !", "C'est futuriste de fou !" : Sophie Hombert éblouit les internautes avec son concept de végétal luminescent

Dans le nouveau numéro de
Dans le nouveau numéro de "Qui veut être mon associé ?", la jeune femme a parfaitement su convaincre les cinq entrepreneurs avec son pitch d'Aglaé, sa société. (Capture d'écran M6)

Ce mercredi 11 janvier, les téléspectateurs de M6 ont rendez-vous avec le second épisode de la troisième saison de l'émission "Qui veut être mon associé". Face à Jean-Pierre Nadir, Delphine André, Marc Simoncini, Isabèle Chevalier et Anthony Bourbon et Éric Larchevêque, les 6 entrepreneurs et investisseurs du programme, de nouveaux passionnés ont ainsi l’occasion unique de faire grandir leurs sociétés. À l’image de Sophie Hombert, fondatrice d’Aglaé, une entreprise spécialisée dans le végétal luminescent. Le projet de la jeune entrepreneuse a totalement séduit les téléspectateurs.

Une idée lumineuse. Ce mercredi soir, sur M6, les téléspectateurs découvrent le second numéro de la troisième saison de l'émission "Qui veut être mon associé ?". Après un premier épisode qui a battu un record d’audience la semaine dernière (en regroupant 1,89 million de téléspectateurs), Jean-Pierre Nadir, Delphine André, Marc Simoncini, Isabèle Chevalier et Anthony Bourbon et Éric Larchevêque voient ainsi défiler de nouveaux candidats venus présenter leur entreprise avec un objectif : convaincre un ou plusieurs membres du jury de participer financièrement au développement de leur société. Comme on peut s’en douter, il y a un impératif pour ces candidats : maîtriser leur pitch et être le plus clair possible, pour permettre aux potentiels investisseurs de comprendre l’idée du projet et de prendre part activement à son développement. Et c’est précisément ce à quoi s’est appliqué Sophie, première candidate à se présenter ce soir.

"Quel concept de dingue !"

La soirée a donc commencé très fort avec le pitch de Sophie Hombert, une jeune entrepreneuse parisienne de 32 ans qui travaille depuis plusieurs années sur un projet qui promet de changer le monde : Aglaé. À 18 ans, alors qu’elle quittait la Normandie pour Paris, la jeune femme trouvait que la capitale manquait d’espaces verts. Pendant ses études, elle a alors réfléchi à une solution pouvant permettre de revégétaliser les espaces urbains. L’idée d’Aglaé consiste ainsi à démocratiser le végétal luminescent tout en répondant à des enjeux environnementaux en termes d’éclairage public, notamment pour les villes où l’éclairage a un impact environnemental en termes de pollution lumineuse. Concrètement, Aglaé propose une solution alternative vivante et éco-responsable grâce à la luminescence végétale, qui permet aux arbres et aux plantes d’émettre de la lumière grâce à la projection d’une lumière froide. En commençant par le marché de l’événementiel et la vente directe aux professionels, Aglaé a généré 500 000 euros de chiffre d’affaires en 2022. Des résultats qui ont notamment permis à la société d’auto-financer sa recherche. Sophie Hombert a donc aujourd’hui un objectif : proposer des éclairages doux pour les villes. Face caméra, peu avant sa présentation aux investisseurs, Sophie confie qu’elle n’a pas beaucoup dormi et n’a pas arrêté de retourner son pitch dans tous les sens. On peut la comprendre, l’enjeu est de taille pour sa société ! Devant le jury, après avoir impeccablement présenté sa société, la jeune femme, designer de formation, a proposé 10 % du capital de son entreprise en échange de 350 000 euros. Visiblement, son pitch et l’historique de sa société (qui a toujours été rentable et qui emploie aujourd’hui 7 personnes, toutes rémunérées) a séduit les investisseurs : "Eh ben ! C’est rare chez les start-up !" lui a lancé Anthony Bourbon. D’emblée, Isabèle Chevalier a montré son intérêt pour ce projet et a proposé à Sophie Hombert en lui proposant 350 000 euros en échange de 15 % de son entreprise. De son côté, Delphine André a fait exactement la même proposition. La fondatrice d’Aglaé a finalement choisi d’accepter l’offre d’Isabèle Chevalier.

Le discours de la jeune femme et le concept d’Aglaé ont également séduit de très nombreux twittos ce soir. Certains seraient même prêts à investir dans cette start-up !

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

VIDÉO - Qui veut être mon associé ? : un mystérieux candidat masqué rend fous les internautes