Publicité

Qui est Carine Fouteau, la journaliste qui remplace Edwy Plenel à la tête de Mediapart ?

La nouvelle directrice du média indépendant est une figure historique de la maison depuis sa création, après avoir exercé aux Echos en début de carrière.

Carine Fouteau aux côtés d'Edwy Plenel lors de la conférence de presse annuelle de Mediapart, en 2019 (Photo : REUTERS/Benoit Tessier)

Une page se tourne à Mediapart. Cofondateur et président du média indépendant depuis sa création en 2008, le journaliste Edwy Plenel a cédé sa place le 27 février dernier à Carine Fouteau. Cette dernière, qui figurait déjà au conseil d'administration, est donc désormais la nouvelle présidente de Mediapart.

Née en 1974, Carine Fouteau est une journaliste chevronnée qui, après une licence d'histoire et un passage par Sciences Po, a appris son métier sur les bancs de la New York University. Titulaire d'un master en journalisme, elle a ensuite été embauchée par Les Echos en 1999, pour écrire sur le site internet du quotidien économique.

Elle quitte Les Echos après le rachat par LVMH

Carine Fouteau a finalement rejoint la rédaction de l'édition papier au bout de quelques mois, et y a ensuite officié pendant près de neuf ans. D'abord spécialisée sur le sujet des "conditions de travail" (selon sa biographie sur le site de Mediapart), la journaliste a ensuite eu l'opportunité de développer une nouvelle rubrique et a choisi de s'intéresser "aux enjeux de société : laïcité, démographie et immigration".

À la même époque, Carine Fouteau publie aussi plusieurs articles dans la revue Vacarme, classée résolument à gauche. Conformément à ses idées politiques et à l'idée qu'elle se fait de ce que doit être l'indépendance des médias, elle décide début 2008 de quitter Les Echos, qui viennent d'être rachetés par le groupe LVMH de Bernard Arnault.

Spécialiste des questions migratoires

Quelques mois plus tard, la journaliste est associée à la création de Mediapart avec de nombreux autres confrères. Elle devient rapidement la spécialiste des question migratoires du site d'investigation et va ensuite travailler sans relâche sur ce sujet pendant une quinzaine d'années, enquêtant notamment sur "les morts aux frontières de l’Europe, (...) la torture en Libye, la fabrique de l’illégalité et les violences administratives et policières subies en France par les migrants et les demandeurs d’asile".

Son travail journalistique a par ailleurs débouché sur la publication de deux livres. Le premier, "Immigrés sous contrôle", co-écrit avec la journaliste Danièle Lochak, a été publié en 2008 par Le Cavalier bleu. En 2014 est ensuite sorti l'ouvrage "Roms & riverains, Une politique municipale de la race" aux éditions de La Fabrique, co-écrit avec Éric Fassin, Serge Guichard et Aurélie Windels.

Une équipe de direction 100% féminine à Mediapart

Figure historique de Mediapart, Carine Fouteau n'a cessé de prendre du galon ces dernières années. Nommée à la direction éditoriale du média indépendant en mars 2018, elle a ensuite assuré cette fonction jusqu'en octobre 2023. En décembre 2020, elle est est également entrée au conseil d'administration de Mediapart, en compagnie d'un autre journaliste phare du site, Fabrice Arfi.

Ce jeudi 14 mars, on apprend donc que Carine Fouteau, qui fêtera ses 50 ans cette année, est encore montée en grade. Choisie par le CA pour succéder à Edwy Plenel au terme d'un processus interne long de deux ans, la journaliste est désormais la nouvelle présidente du média indépendante. Elle se retrouve d'ailleurs à la tête d'une équipe de direction intégralement féminine, avec sous ses ordres la directrice générale Cécile Sourd et les codirectrices éditoriales Lénaïg Bredoux et Valentine Oberti.