Qu'est-ce que Sciences-Po?

·1 min de lecture

Le politologue Olivier Duhamel a beau avoir démissionné de ses fonctions à la direction de Sciences-Po, La Familia Grande, le livre qui l'accuse d'avoir commis un inceste, sème le trouble au sein de l'institution (aujourd'hui 14.000 étudiants, dont 49% internationaux, répartis sur sept campus). Fondée en 1872, l'Ecole Libre des Sciences Politiques - son nom d'origine - avait initialement été créée par Emile Boutmy pour répondre à la crise politique et morale qui frappait la France après la guerre de 1870. Objectif : former de nouvelles élites et produire des savoirs modernes.

Retrouvez toutes nos antisèches ici.

Cinq ans et une année obligatoire à l'étranger

L'école présente alors une triple originalité dans l'enseignement supérieur français : par son statut privé, elle est libre de choisir ses étudiants, ses enseignants et ses programmes. Partiellement nationalisée en 1945, elle est remplacée par une Fondation nationale des Sciences politiques (la FNSP, que présidait Olivier Duhamel), privée, indépendante, chargée de la recherche et de la documentation, et par un Institut d'études politiques (IEP), chargé de l'enseignement, rattaché à l'université de Paris mais géré par la FNSP.

En 1999, le directeur Richard Descoings fait passer la scolarité de trois à cinq ans, sur le modèle Licence-Master-Doctorat et impose une année obligatoire à l'étranger. L'école noue des partenariats avec de prestigieuses universités du monde entier. En 2001, Sciences-Po instaure des procédures spécia...


Lire la suite sur LeJDD