Qu'est-ce qu'on mange le jour de Mardi gras ?

Au-delà d'être une vieille tradition de déguisement célébrée dans les écoles, Mardi gras est à l'origine une fête issue de la religion catholique. Elle a lieu la veille du mercredi des Cendres, soit 47 jours avant Pâques. Ainsi, d'après la tradition, les chrétiens sont autorisés à manger « gras », avant de commencer les privations que demande la période de jeûne du carême. Période durant laquelle ils doivent manger « maigre », et limiter les plats à base de viande et de graisse animale. À ce titre, le terme carnaval vient de l'étymologie latine « carnelevare » qui signifie : enlever la viande de la table. Enfin, comme son nom l'indique, Mardi gras est le jour où crêpes, gaufres, beignets et gâteaux sont autorisés, pour le plus grand bonheur des petits et des grands. Notez que la date des festivités est différente chaque année.

Parce qu'il représente à lui seul la tradition de Mardi gras, le beignet – qu'on le préfère fourré à la pomme, au chocolat ou tout simplement nature – fait partie des pâtisseries incontournables de ce jour de fête.

Réalisé avec très peu d'ingrédients – farine, œufs, et beurre –, le beignet est issu traditionnellement des fêtes des calendes romaines. Véritable succès, le beignet fait la fierté de beaucoup de régions qui l'ont adopté et adapté aux traditions culinaires de leurs terroirs. Ainsi, chaque région possède son propre beignet, de forme, matière et goûts différents : les bugnes en région lyonnaise, les croquignoles et les bottereaux en Anjou, les merveilles (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Que ne faut-il pas manger le Vendredi saint ?
Comment être alerté lorsqu'un ami est en ligne sur Whatsapp ?
Comment se passe le jeûne du Carême ?
Quelle est l’origine de Mardi gras ?
Pourquoi le C de seconde se prononce-t-il comme un G ?