Qu'est-ce que le "tågskryt", cette tendance venue de Suède ?

Photo d'illustration / Getty Images
Photo d'illustration / Getty Images

Une tendance qui traduit les aspirations écologistes de la jeune génération en Suède, et qui pourrait faire tâche d'huile en Europe.

Vous connaissiez peut-être déjà le "flygskam", ce mot suédois pour désigner le sentiment de culpabilité que ressentent certains citoyens sensibles à la protection de l'environnement lorsqu'ils se déplacent en avion. Désormais, apprenez le concept de "tågskryt", lui aussi un mot suédois pour désigner, à l'inverse du flygskam, la fierté de prendre le train, rapporte le média UsbeketRica.

Sur les réseaux sociaux, de jeunes suédois s'affichent dans le train, avec le #tågskryt, pour faire la promotion du rail pour se déplacer. Une tendance qui gagne parfois d'autres pays, comme les États-Unis.

Le "tågskryt", dérivé du "flygskam"

Le "flygskam" est né en 2018 dans la foulée des grèves étudiantes pour le climat lancées par Greta Thunberg. Avant la pandémie de Covid, au premier trimestre 2019, 400 000 Suédois ont décidé de renoncer au transport aérien, selon l'Agence suédoise des transports. En parallèle, les ventes de billets de train ont fortement augmenté. Au point de donner nom à cette pratique, le "tågskryt". Depuis 2018, le "Flygskam" s'est répandu dans plusieurs pays, en Finlande, aux Pays-Bas, en Allemagne et aussi en France.

Une étude publiée par la Fondation Jean Jaurès en juin dernier s'est intéressé aux raisons qui poussent à délaisser l'avion. L'impact environnemental de ce mode de transport représente la troisième raison dissuadant les Français d’opter pour l'avion, derrière les prix et les difficultés d'accès à un aéroport. Si 12% des Français seulement citent l'impact environnemental comme première raison de renoncement, cela monte à 27% des 18-24 ans.

Le train monte en puissance en Europe

En parallèle, le train monte en puissance en Europe. L'Espagne a mis en place la gratuité du 1er septembre au 31 décembre des billets multi-voyages, l'Allemagne a lancé un billet illimité à 9 euros par mois pour les transports locaux et régionaux tandis que l'Autriche, précurseur, a lancé fin 2021 un ticket climat à prix réduit pour inciter ses concitoyens à favoriser les transports publics plutôt que l voiture.

À LIRE AUSSI >> Autriche : un "ticket climat" à 1000 euros par an pour des transports illimités

Si la France a pris une démarche inverse à ses voisins en supprimant le "pass jeune TER", qui permettait aux 12–25 ans de voyager en illimité sur les trains express régionaux en juillet et août pour 29 euros par mois, le train a toutefois la cote.

La SNCF annonce un été historique avec une hausse des billets vendus pour les mois de juillet et d’août. La compagnie a vendu plus de 18 millions de billets grandes lignes pour juillet et août, le nombre atteignant 22 millions en ajoutant les TER commercialisés sur le site ou l'application SNCF Connect. Un niveau de réservations en hausse de près de 10% par rapport à 2019, qui était déjà une année record.

Sur les réseaux sociaux, plusieurs internautes français partagent leur fierté de prendre le train plutôt que l'avion pour leurs vacances d'été. La preuve que le "tågskryt" semble arriver en France.

VIDEO - Camille Etienne : "Quand les politiques nous disent que ce n’est pas possible, c’est faux"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles