Publicité

Quentin Elias (Alliage) : pourquoi ses obsèques n’ont pas eu lieu en France

Il s’appelait Akacha Fayçal Gueddouche et était né de parents algériens, Quentin Elias avait choisi de prendre un pseudo pour se lancer dans la chanson. En 1996, il n’a que 22 ans lorsqu’il connait le succès en devenant l’un des leaders du groupe Alliage aux côtés de Steven Gunnell, Roman Lata Ares et Brian Torres. Pendant trois ans, il va vivre la folie des boys bands. Un véritable raz-de-marée dans la vie du jeune homme né à Mende en Lozère. Entre plateaux télé, concerts et séances de dédicaces avec des fans hystériques, la vie de Quentin Elias va connaitre un tournant. Passionné par la danse, il va s’épanouir sur scène mais le succès n’aura qu’un temps. En 1999, c’est la fin d’un rêve et le jeune homme décide de s’expatrier aux Etats-Unis. C’est donc de l’autre côté d l’Atlantique que l’ex-membre du groupe Alliage va tenter une carrière solo dans la chanson. Parallèlement, il travaillera comme mannequin et acteur de films pornographiques gays. Adepte de la musculation, sa transformation physique sera impressionnante. Quentin Elias s’entraîne de manière intense dans les salles de sport de New York. C’est dans cette ville qu’il a élu domicile à partir de 2002. Sept ans plus tard, le magazine Tellement vrai sur NRJ 12 lui consacrera un reportage. Les téléspectateurs découvriront son quotidien dans cette ville des Etats-Unis qu’il qualifiait de meilleure ville du monde. C’est également à New York qu’il (...)

Lire la suite sur Closer

Laeticia Hallyday : “Je crois même qu’elle est…”, Jean-Claude Camus lève le voile sur sa vie amoureuse
Elle est projetée par la vitre d’un bus sur une voie ferrée, l’issue est atroce
Affaire Grégory Villemin : “Je crois que ça ne sert à rien”, cette star de la télé qui a perdu espoir
Cet aliment qu’il ne faut surtout pas manger après une raclette
Astrologie 2023 : ce qui attend le signe des Gémeaux en décembre sur le plan de la santé